×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:4977 Le 09/03/2017 | Partager

    ■ Une tortue avale 915 pièces de monnaie!

    tortue_monnaie_077.jpg

    Elle avait avalé 915 pièces, il a fallu 7 heures d'opération pour la sauver ! Pendant des années, Tirelire, une tortue thaïlandaise, a avalé la monnaie lancée dans sa mare par les visiteurs du parc et a failli en mourir…
    Agée de 25 ans, elle a été envoyée, avec la carapace fracturée, il y a quelques jours dans une clinique de Bangkok quand les médecins ont découvert cinq kilos de pièces coincés dans son ventre! «Il y avait 915 pièces dans son ventre, nous les avons enlevées une par une», a expliqué à l'AFP Nantrika Chansue, la vétérinaire responsable du centre de recherche aquatique de l'hôpital Chulalongkorn. «Tirelire va bien maintenant, mais elle devra rester au centre pendant deux semaines», a-t-elle ajouté, précisant que c'était la première fois que le centre avait à réaliser ce genre d'opération. Tirelire vit depuis plus de 20 ans dans un petit parc de la province de Chonburi, à deux heures au sud de Bangkok, et elle était l'une des mascottes de ce parc où les visiteurs venaient nombreux pour jeter des pièces. «Une tortue peut vivre jusqu'à 80 ans et les gens disent que la personne qui jette une pièce de monnaie dans l'étang de la tortue pourra vivre plus longtemps», explique Rungroj Thanawongnuvej, doyen de la faculté des sciences vétérinaires de Chulalongkorn, dans un communiqué. Mais pour lui, c'est au contraire synonyme de mauvais karma «puisque cela nuit à des animaux».
     
    ■ Un adolescent accusé d'avoir décapité sa mère
    Un adolescent a été accusé mardi d'avoir décapité avec un couteau sa mère de 35 ans dans une petite ville du sud-est des Etats-Unis, en Caroline du Nord, selon la police.
    Lundi soir, les policiers ont découvert le jeune homme, Oliver Funes, âgé de 18 ans, sur la terrasse devant la maison où avait eu lieu le crime, avec la tête de sa mère dans une main et un couteau dans l'autre. «Quand les policiers sont arrivés, il avait la tête décapitée dans sa main et c'était une scène horrible», a rapporté à la presse le chef de la police du comté de Franklin, Kent Winstead. «L'arme utilisée ressemblait à un grand couteau de boucher. Je ne peux pas vous dire combien de blessures il a provoquées», a-t-il ajouté.
    Le corps de la mère, Yesenia Funes, a été retrouvé à l'intérieur de la maison. Se trouvaient aussi dans l'habitation deux fillettes d'environ deux ou trois ans, qui semblaient en bonne santé quand la police est arrivée, selon M. Winstead. L'attaque s'est produite lundi vers 13h00 (18h00 GMT) dans la petite ville de Zebulon, qui compte environ 4.600 habitants et est située à l'est de Raleigh, la capitale de l'Etat. C'est le jeune homme lui-même qui a appelé la police après son crime.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc