×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Tanger: Un nouvel entrant dans les soins d’urgence

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:4968 Le 24/02/2017 | Partager
    Samu Tanger, société espagnole, offre des services d’ambulance privée et de formation
    L’opérateur compte investir 55 millions de DH et rayonner sur le Maroc
    Investir le public, services médicalisés... ses futurs objectifs
    tanger_soins_ambulance_068.jpg

    Samu Tanger offre des services pré-hospitaliers et d’urgence en plus d’une formation pour les services médicaux d’urgence. A Tanger, il dispose déjà de deux ambulances médicalisées dont le nombre atteindra six à la fin de l’année (Ph. Adam)

    Première présentation en société de Samu Tanger. La société, filiale de Samu Sevilla, spécialiste espagnol en matière de services d’urgence et de soins pré-hospitaliers, entend démarrer sa conquête du marché marocain par le nord. Le groupe espagnol met en avant son expérience et son savoir-faire en la matière fort de 36 ans d’expérience. «Nous cherchons à dupliquer ce modèle au Maroc à partir de la plateforme de Tanger, une ville avec un fort potentiel», explique Carlos Alvarez, président du groupe, qui ne cache pas son ambition de bourgeonner dans les principales villes du pays. En dehors de l’Espagne, le groupe est déjà installé au Brésil et aux Etats-Unis. Avec Tanger, c’est sa première aventure africaine qu’il entame.

    A Tanger, Samu s’est installé dans un local en propre avec une équipe d’une dizaine de techniciens dont des infirmiers spécialisés et des médecins ainsi que deux ambulances médicalisées équipées selon les standards internationaux, selon Carlos Gonzalez de Escalada, directeur général de Samu Sevilla. «Nous comptons acquérir 4 autres d’ici la fin de l’année», ajoute De Escalada. Sur les cinq prochaines années, Samu Tanger compte investir 5 millions d’euros, soit un peu plus de 55 millions de DH, en équipement et formation de son personnel, selon les responsables de la société. Actuellement, Samu Tanger offre des services d’ambulance privée et de formation.

    Plusieurs entreprises ont été séduites par ses services, note son directeur, c’est le cas de multinationales installées à Tanger. Samu Tanger en est déjà à sa deuxième promotion. Une troisième est prévue pour le mois de mai. Il se base dans ce sens sur le succès de son école à Séville, l’une des plus importantes en Espagne.

    A terme, dès l’obtention des autorisations nécessaires, Samu Tanger entend aussi offrir des services médicalisés, un plus pour ses clients, assure De Escalada. Mais son objectif est le service public. «En Espagne, nous travaillons à 90% avec les services publics. Nous comptons nous en inspirer en répondant aux appels d’offres en la matière», explique le responsable de Samu Tanger. Actuellement, un projet de formation des professionnels de la santé est en cours de montage en coopération avec le ministère de la Santé, il devrait être financé par la Coopération espagnole. De même, des pourparlers avec des universités marocaines sont en cours afin de capitaliser sur l’aspect formation.
    De notre correspondant, Ali ABJIOU

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc