×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Croyantes et féministes: Un autre regard sur les religions

    Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:4958 Le 10/02/2017 | Partager
    L’ouvrage d’Asma Lamrabet propose une approche du féminisme musulman
    Un livre inspiré du référentiel islamique avec une vision critique des traditions
    Elle revendique les droits universels de la femme
    asma_lmrabet_4958.jpg
    Pour développer un féminisme musulman, Asma Lamrabet propose une approche visant à dé-patriarcaliser l’islam avec une révision critique des traditions 

    Pas de contradiction entre islam et droits de la femme. C’est l’un des messages clés que voudrait passer Asma Lamrabet à travers son nouveau livre «Croyantes et féministes» qu’elle vient de présenter à Rabat. Les droits de la femme peuvent faire l’objet d’un plaidoyer de la part d’un féminisme musulman que l’auteur a essayé de développer dans son livre. «C’est un féminisme qui revendique des droits à partir du référentiel islamique, mais avec une vision réformiste», avance Lamrabet. En adhérant aux principes universels du féminisme, on réclame des droits à partir du Coran et de la tradition islamique tout en étant critique par rapport aux interprétations patriarcales qui ont eu lieu, explique-t-elle. A travers son nouvel ouvrage, l’auteur cherche à vulgariser cette nouvelle approche donnant la possibilité d’une relecture des textes par rapport à la question des femmes. Une quête que les femmes réclament à travers le monde entier, signale Lamrabet, tout en rappelant que cette tâche était par le passé monopolisée par les hommes. Dans son ouvrage, l’auteur a aussi essayé de montrer que cette problématique des femmes transcende toutes les civilisations, les cultures et les traditions religieuses ainsi que les philosophies spirituelles. 

    Aujourd’hui, il y a un mouvement de revendication des femmes de toutes les cultures et spiritualités qui remet en cause le patriarcat religieux. A travers ce mouvement, les femmes réclament le droit de réinterpréter les textes pour leur permettre de dénoncer les discriminations et les injustices envers la femme. «Dans cet ouvrage, j’ai essayé de déconstruire deux idées fausses, à savoir que le religieux opprime les femmes et que le féminisme est contre les religions», signale l’auteur. Avant d’entamer cet exercice, elle a fait un rappel sur l’évolution du concept du féminisme en signalant qu’il n’existe pas un seul féminisme mais des féminismes avec plusieurs définitions. Lamrabet s’est focalisée sur le féminisme occidental et celui universel qui lutte contre la discrimination et la domination des femmes. On doit faire aussi une distinction entre les principes universels et le modèle de féminisme qui dépend de chaque société et du contexte. Par exemple en France, on trouve une dizaine de modèles: libéral, marxiste, écologique… qui divergent sur les stratégies et les priorités. Le féminisme musulman auquel adhère l’auteur s’articule sur 4 dimensions. Il a une dimension universelle et une autre spirituelle. Il est critique par rapport à la tradition et s’inspire du féminisme dé-colonial développé dans les pays du Sud, notamment dans l’Amérique latine.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc