×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Tournée royale: Du concret pour Juba

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:4953 Le 03/02/2017 | Partager
Construction d’une nouvelle capitale pour le Soudan du Sud
Appui marocain pour la valorisation des richesses minières
Les opérateurs marocains examinent les opportunités d’affaires
tournee_royale_juba_053.jpg

Le Souverain, qui a quitté le Soudan du Sud à l’issue d’une visite de 2 jours, a démontré encore une fois, sur le terrain, l’approche marocaine en matière de soutien au développement des Etats africains (Ph. MAP)

Quelques jours seulement après la réintégration de l’Union africaine, le Maroc poursuit ses actions en faveur du développement humain en Afrique. Une approche mise en œuvre via des projets concrets, à l’instar de ceux lancés par le Souverain à l’occasion de sa visite au Soudan du Sud. Plusieurs conventions ont été signées depuis l’arrivée du Roi à Juba, mercredi dernier. Le partage de l’expertise marocaine et de son savoir-faire couvre plusieurs domaines, touchant directement les populations locales. Du côté de la capitale de ce plus jeune pays africain, l’appui marocain est très sollicité.

«Le Maroc est un pays avancé dans plusieurs domaines. Il dispose d’un meilleur savoir, d’une meilleure expertise dont nous allons bénéficier», selon des responsables Sud-Soudanais. Les projets lancés lors de cette visite royale s’inscrivent dans la même logique de coopération Sud-Sud prônée par le Souverain dans son discours à l’Union africaine, basée sur un partage «sans ostentation».

Les différents accords signés concernent la valorisation des richesses de ce pays, dans le cadre de l’approche prônée par le Roi, qui consiste à «bâtir concrètement un avenir solidaire et sûr». Au-delà de la coopération économique, l’appui du Maroc est aussi sollicité en matière de consolidation des capacités dans le domaine de la sécurité et de lutte contre le terrorisme. Un appui décisif pour Juba, en proie à des affrontements violents depuis trois ans.

■ Valorisation des richesses minières
C’est l’un des principaux accords signés lors de la visite royale à Juba. Ce pays dispose d’une grande richesse minière. Aujourd’hui, il veut s’appuyer sur l’expertise marocaine dans ce domaine. Surtout que les opérateurs marocains du secteur sont déjà présents dans plusieurs pays du continent. Désormais, cet accord permettra de «développer les relations entre les deux pays dans le domaine de la recherche géologique minière pour l’ensemble des métaux». Au-delà des aspects opérationnels, le Soudan du Sud profitera aussi d’un accompagnement dans le domaine de la formation et du management du secteur minier. Ceci est d’autant plus important que ce pays regorge de richesses minières encore peu valorisées.
■ Une nouvelle capitale pour le Soudan du Sud
A l’instar d’autres pays africains, le Soudan du Sud va bénéficier d’un soutien marocain pour la réalisation de sa nouvelle capitale. C’est le groupe Al Omrane, bras armé de l’Etat dans le secteur immobilier, qui sera à l’œuvre. Il a été chargé de la gestion déléguée de ce projet, dont le coût devra s’élever à 10 milliards de dollars, sur une durée de 20 ans. Concrètement, Rabat va partager son expérience en termes d’urbanisation et de développement urbain, en vue de soutenir la construction de la nouvelle capitale. Le Royaume prendra en charge le financement des études de faisabilité technique et financière de ce méga-chantier. Les études préliminaires devront aboutir à la définition d’un schéma directeur et d’un montage technique et financier, en plus d’un plan de réalisation. L’accompagnement marocain des autorités sud-soudanaise portera sur les différents aspects du projet. Cela concerne notamment la mobilisation d’autres partenaires financiers et techniques. Pour garantir la qualité de mise en œuvre, rien n’est laissé au hasard. Un comité exécutif nommé par le Roi chapeautera l’action des différents intervenants. Juba, de son côté, mobilisera une équipe dédiée au niveau du site de construction. Parallèlement, un comité de suivi se réunira 2 fois par an.

■ Prospection des opportunités d’affaires
La délégation accompagnant le Souverain au Soudan du Sud connaît la présence de plusieurs hommes d’affaires. En tête, Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la CGEM. Un forum d’affaires a été tenu lors de cette visite royale. Une occasion pour mettre en contact les opérateurs des deux pays. L’idée est notamment d’examiner les opportunités qui s’offrent en matière d’investissements conjoints. Plusieurs secteurs sont évoqués, dont les mines, l’agriculture, l’agroalimentaire…

■ Le Maroc au chevet des populations du Soudan du Sud
Quelques semaines avant l’arrivée du Souverain à Juba, un hôpital de campagne des Forces armées royales a été déployé dans cette ville. Depuis, une moyenne de 400 à 600 patients ont été pris en charge par les équipes de cet établissement. Cela concerne différentes spécialités, dont la pédiatrie, la médecine interne, la cardiologie, l’ophtalmologie… Parallèlement, le Souverain a aussi fait don de matériel et équipement médicaux au profit de l’hôpital principal de Juba. Cela concerne des couveuses, des tables chauffantes, des machines de ventilation et autres équipements destinés à la maternité et à l’unité ophtalmique. Un autre don humanitaire a été octroyé par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable en faveur des populations dans les camps des déplacés. Plus de 267,5 tonnes de denrées alimentaires ont été distribuées. A cela s’ajoutent 70 tonnes de tentes, 10 tonnes de couvertures, 10 tonnes d’équipements de cuisson…

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc