×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Startup africaine de l’année: Un festival d’initiatives originales

    Par Reda BENOMAR | Edition N°:4950 Le 31/01/2017 | Partager
    Des structures à fort potentiel disruptif
    Bonjour Idée et l’OCP conjuguent leurs efforts pour promouvoir les talents
    Des intervenants de qualité et des projets ambitieux retenus
    startup_africaine_050.jpg

    Les startups primées représentaient l’Ouganda, la Guinée, le Nigeria, Madagascar, la Côte d’Ivoire et la France. Curieusement, aucune entreprise marocaine n’a été retenue parmi les finalistes (Ph. RB)

    Fort de deux éditions réussies en Europe, Kossi Adzo, créateur de Bonjour Idée et de Start Up of The Year, a décidé de revenir sur le continent qui l’a vu naître. L’ingénieur en génie logiciel a lancé Start up of the Year Africa. L’initiative en est à sa première déclinaison «Afrique», certes. Mais le rendez-vous se positionne, en un événement, en référence dans le monde parfois trop chargé de l’écosystème des startup.  De nombreux projets novateurs pour le continent et tournés vers l’avenir ont été présentés.

    La parole a été donnée aux porteurs de projets et, fait inédit, à des jeunes sur le terrain qui aspirent à changer le quotidien dans des zones souvent reculées et parfois oubliées de tous. Ils étaient plus de 550 candidats en 4 semaines. 6 d’entre eux ont été retenus. Et primés. Certains ont parcouru des milliers de kilomètres pour être présents. Le directeur adjoint finance d’OCP Africa, Younes Addou, a ouvert la soirée en rappelant la contribution de l’OCP au développement d’une agriculture durable et pérenne en Afrique, à travers un écosystème entrepreneurial qui permet de créer de la valeur pour les familles.

    Associée à Bonjour Idée, l’initiative est portée par des partenaires de renom: SNCF, Engie, Microsoft, TV5 Monde, Le Figaro, PwC et bien sûr l’OCP. En plus des prix du jury et du public (10.000 euros), les partenaires ont décerné des prix spéciaux, dotés chacun d’un chèque allant jusqu’à 5.000 euros ainsi que de packs d’accompagnement et de communication. Curieusement, aucune entreprise marocaine n’a été retenue parmi les finalistes.

    ■ ThinVoid Tambula: Prix de la startup africaine de l’année

    thinvoid_tambula_050.jpg

    L’Afrique sub-saharienne est confrontée à un faible niveau d'alphabétisation et une population croissante de jeunes qui sont pour la plupart au chômage. Alors que les gouvernements ont entrepris des initiatives visant à les sensibiliser sur les emplois du secteur informel comme l'agriculture et les services de transport (taxis, motos), peu a été fait pour gérer efficacement, et  formaliser ces secteurs. Le manque d'outils pour gérer les secteurs a contribué à l'exclusion financière de ces jeunes qui sont incapables d'accéder à des facilités telles que les crédits et les assurances dont ils ont besoin pour l'autopromotion et la sécurité financière. Co-fondé par Joseph Kaizzi, ThinVoid Tambula est un service qui promeut l'inclusion financière des professionnels non bancarisés dans les secteurs du transport et de l'agriculture.

    festival_startup_africaine_050.jpg

    La première édition africaine a rencontré du succès auprès du public. Sur les 550 candidatures, 6 jeunes porteurs de projets ont été primés (Ph. RB)

    ■ Fapel Guinée: Prix coup de cœur du jury

    fapel_guinee_050.jpg

    La présente innovation porte sur une pompe à eau à piston alternatif à usage multiple, notamment pour les travaux domestiques et l’irrigation en milieu rural. Fabriquée à base de matériaux de récupération: tige d’amortisseur de véhicule, des tôles, des tuyaux, etc. Pour des puits aménagés et forages de 40 mètres de profondeur, le dispositif a un débit qui varie entre 1.000 et 1.500 litres/heure et refoule jusqu’à 15m de hauteur et 80m sur terrain plat. L’histoire a débuté en 2002, lorsqu’une ONG française a permis au fondateur de l’entreprise  d’effectuer un voyage d’études au Sénégal, afin de trouver une solution de dépannage aux pompes à pédales qu’elle importait. A son retour, il a créé une pompe à piston alternatif, qui a été brevetée par l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) en 2004, pour une durée de 20 ans.
    ■ Zenvus: Prix spécial Agritech OCP  

    zenvus_050.jpg

    Fondé par Ndubuisi Ekekwe, Zenvus est une solution intelligente pour les exploitations agricoles qui utilisent des capteurs électroniques pour recueillir des données sur le sol concernant l'humidité, les nutriments, la température, le pH… et les envoyer à un serveur cloud via GSM, satellite ou Wifi. Les algorithmes prennent le relais pour analyser les données et générer aux agriculteurs des conseils sur ce qu'il faut appliquer dans leurs fermes pour optimiser le rendement.  La startup peut se targuer de fournir des produits et services n’excédant pas 10% du coût global des grandes marques étrangères qui offrent la même chose.

    ■ Trustin: Prix spécial destination Afrique SNCF  

    trustin_050.jpg

    Trustin a été fondé en 2016 par Thibaud Leclerc et Etienne Morne. Après avoir accompagné pendant quelques mois des PME dans leurs projets de développement, ils se sont aperçus que de nombreuses entreprises hésitaient à se lancer sur les marchés africains, souvent par méconnaissance et absence de partenaires locaux. Trustin offre aux entreprises ayant des projets de développement ou des besoins RH ponctuels sur le continent africain (aujourd’hui en Afrique de l’Ouest et Centrale) de les connecter avec des milliers de jeunes talents locaux, pour des missions telles que le développement commercial et la recherche de partenaires ou encore les études et analyses de marché.
    ■ Mahazava: Prix du public Qwant  

    mahazava_050.jpg

    L’on compte déjà des dizaines de sociétés qui commercialisent des produits solaires à Madagascar. En revanche, la startup malgache de Christian Randriam est l’une des premières à proposer une offre d’énergie solaire prépayée (avec un modèle économique qui oscille entre leasing et microcrédit) et clairement l’une des plus abordables à l’échelle africaine (seulement 0,25 dollar par jour). L’idée d’apporter de l’électricité propre et à bas coûts à toutes les populations rurales et péri-urbaines de Madagascar sonnait comme une évidence. C’est ainsi que Mahazava (qui éclaire en malgache) est fondée il y a un an, après un premier passage au Startup Week-end Paris, puis rapidement rejoint par des membres de son entourage ainsi que des partenaires techniques et commerciaux avec qui Randriam partage la même vision: rendre l’énergie solaire accessible à toutes les populations vivant hors réseau électrique. Le kit solaire intelligent, dont la batterie se recharge en une demi journée via un panneau solaire, peut éclairer un foyer ou un commerce toute une nuit durant, grâce aux ampoules à haut rendement lumineux fourni avec le kit.

    ■ EthicPhone: Prix Spécial diaspora africaine Microsoft  

    ethicphone_050.jpg

    Mouhamed Diakité a créé EthicPhone qui est le premier opérateur de téléphonie mobile virtuel en France à offrir le service de transfert d’argent international et de téléphonie mobile. Diakité veut donc rendre l’informel, formel. Offrir un service moins cher et capable d’atteindre, grâce au mobile, les zones rurales les plus reculées. Appels, transferts, paiements: 3 en 1. En créant sa startup, il propose une solution qui permet d’appeler, de transférer de l’argent vers l’Afrique et de réaliser des achats à partir d’un mobile. Le client peut alternativement depuis son compte mobile EthicPhone Money ou depuis son espace en ligne, effectuer des transferts d’argent liquide, transferts de bons et d’investissement 24h/24 et 7j/7.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc