×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Al-Hoceima/Affaire Mouhcine Fikri: Les accusés déférés devant la chambre criminelle

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4948 Le 27/01/2017 | Partager
    Plusieurs inculpés poursuivis pour homicide involontaire
    Mise en incarcération d’un suspect

    Le juge d’instruction à la cour d’appel d’Al-Hoceima a clos les auditions dans le cadre de l’enquête approfondie qu’il mène dans l’affaire du poissonnier Mouhcine Fikri. Il a également délivré un ordre juridique pour soumettre le dossier à la chambre criminelle de première instance. C’est ce qu’a confirmé à L’Economiste maître Adbib Abdennour, avocat des employés de la société de ramassage des ordures d’Al Hoceima.

    Les employés de la société de propreté sont accusés d’homicide involontaire, précise notre interlocuteur. En plus de ces employés, deux agents d’autorité, le délégué provincial et le chef de service de la délégation locale du département des pêches maritimes, ainsi qu’un vétérinaire, sont aussi poursuivis dans la même affaire. L’ensemble des prévenus comparaîtront devant le juge de la chambre de première instance (la semaine prochaine selon une source judiciaire locale) pour être jugés des faits qui leur sont reprochés. Le juge d’instruction, a par ailleurs ordonné la mise en incarcération d’un suspect dans le cadre de la même affaire.

    Il s’agit d’un associé du défunt et qui aurait déclenché involontairement le bouton de la benne qui a provoqué la mort de Mouhcine. De fait le nombre des accusés en arrestation effective s’élève à 9 alors que deux autres sont poursuivis en état de liberté provisoire. La décision prise par le juge d’instruction, tant attendue par l’ensemble des protagonistes de cette affaire, mettrait fin aux différentes inquiétudes des acteurs de la société civile, des associations de défense des droits, des familles des inculpés et de l’opinion publique. De leur côté les avocats des différentes parties s’exprimeront librement sur les soubassements de l’affaire lors des différentes audiences.

    Manifestations en série

    ON s’attend aussi à ce que l’intensité des protestations s‘apaise au niveau du chef lieu de la province d’al Hoceima et les différentes localités de la province qui connaissent des sit-in, des manifestations périodiques et des marches de protestation et de solidarité avec le poissonnier broyé. Certaines de ces marches ont failli dégénérer. Rappelons que Mouhcine Fikri est présenté par les manifestants comme une victime de la négligence de certains responsables. Il est également devenu le symbole d’une jeunesse en quête de stabilité socio-économique. Ce qui explique en partie la constance des manifestations.

    De notre correspondant,
    Ali KHARROUBI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc