×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    La MDJS rend hommage au sport national

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4946 Le 25/01/2017 | Partager
    320 pages pour redécouvrir l’histoire sportive du Maroc
    Des palmarès qui démontrent que le Maroc est un creuset de champions
    mdjs_046.jpg

    Edité en français et en arabe par les Editions Economiques du Maroc, ce beau livre de 320 pages illustrées est préfacé par Lahcen Sekkouri, ministre de la Jeunesse et des Sports, et Housni Benslimane, président du Comité olympique

    Le Maroc, pépinière de champions tous sports confondus. C’est en substance l’idée qui se dégage du beau livre «Le Sport au Maroc». Les nostalgiques et la nouvelle génération, curieux de redécouvrir l’histoire sportive du Maroc, pourront aisément voyager dans le temps. «Le Sport au Maroc, Palmarès et Légendes», est le nom du livre qui vient d’être publié à l’initiative de la Marocaine des jeux et des sports (MDJS).
    Rédigé en français et en arabe par les Editions Economiques du Maroc, l’ouvrage de 320 pages illustrées est préfacé par Lahcen Sekkouri, ministre de la Jeunesse et des Sports, et Housni Benslimane, président du Comité national olympique marocain. Présenté comme un album illustré, l’ouvrage recèle de belles photographies d’athlètes marocains sélectionnés pour leurs performances sportives et leur exploit. «Ce livre permet de porter un regard sur le patrimoine sportif du pays et de tirer les leçons pour dépasser les difficultés actuelles du sport marocain», soutiennent les auteurs.

    mustapha_hadji_046.jpg

    De tous les joueurs marocains de foot, Mustapha Hadji est sans doute l’un des plus emblématiques. Sa technique et sa vision de jeu lui ont permis d’être considéré comme l’un des plus grands artistes de l’histoire du football marocain (Ph. MDJS)

    Les légendes d’hier y sont relatées. Elles retracent les performances des sportifs nationaux qui se sont illustrés tout au long de ces dernières années, toutes disciplines et compétitions confondues. Des personnalités telles que SAR Lalla Amina, Saïd Belqola, Père Jégo, Mohamed Benjelloun, Mohamed Mjid ou encore Fatima Aouam y sont honorées. Dans la catégorie élites, équipes et athlètes ayant hissé haut le drapeau national, ont été présentés les équipes nationales de futsal et Junior de football 2015, Fatima El Faquir, Abderazak El Allam, Adil Belgaid, Abdelkebir Ouaddar…

    Dans la partie intitulée: «Maroc, terre de légendes», des hommages sont rendus aux champions de la première heure. Le livre fait, ainsi, redécouvrir pour la période 1930-1960 les exploits de Larbi Benbarek, Abderahmane Belmahjoub, Abdesselam Radi, Mohamed El Gourch, Marcel Cerdan, Just Fontaine, Charles Benitah et bien d’autres héros, dont les noms sont gravés en lettres d’or dans le Mémorial de la nation.

     

    marcel_cerdan_046.jpg

    Marcel Cerdan (à droite), surnommé le bombardier marocain. Entre deux combats, Marcel Cerdan jouait également au foot avec un réel talent puisqu’il a évolué en première division à l’USM Casablanca. Il s’est même vu sélectionné par l’équipe nationale marocaine (Ph. MDJS)

    Le palmarès international des clubs comme le RCA, le WAC, l’AS FAR, le KACM, le FUS ou encore le MAS est remémoré dans les disciplines comme le football, le basketball et le handball. Le chapitre «Palmarès et Légendes» est ponctué par des dossiers spéciaux sur des événements internationaux majeurs où les sportifs marocains se sont distingués: les Jeux Paralympiques, les Jeux Olympiques spéciaux, les coupes du monde de football auxquelles le Maroc a participé, les coupes d’Afrique de football et de futsal, le trophée Mohamed V...

    Le dernier chapitre du livre traite des événements organisés au Maroc: les Jeux Panarabes (1961), les Jeux Méditerranéens (1983), la CAN de football (1988), le championnat du monde de cross-country (1998), le championnat du monde de karaté (2009), la coupe du monde des clubs de football (2013 et 2014), des palmarès qui démontrent, selon les auteurs du livre, que le Maroc est un creuset de champions.

    La situation actuelle et la gouvernance du sport dans le Royaume sont également abordées. Les avis et analyses d’experts sont signés de Saïd Zerzouri pour la partie histoire du sport et Aziz Daouda pour le volet gouvernance du sport.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc