×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Renault dévoile ses ambitions pour 2017

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4941 Le 18/01/2017 | Partager
    18% de hausse des exportations
    Croissance de 20% de la production
    renault_4941.jpg
    Le groupe Renault Maroc a réalisé en 2016 des parts de marché annuelles de plus de 37,8% avec 7 modèles dans le top 10 des ventes de 2016 (Logan, Sandero, Duster, Clio, Lodgy, Kangoo, Qashqai) (Ph. F.R.)

    L’année 2017 s’annonce riche en nouveautés pour le groupe Renault Maroc qui continue de se positionner en tant que leader du secteur automobile. Pour le groupe, cette année va rimer avec digital, nouvelles formules de financement, nouveaux services. «Ce sont des chantiers stratégiques pour nous», précise le management. La gamme RS sera à l’essayage dès le mois de février sur le type école de pilotage et la Koleos est annoncée pour le dernier trimestre 2017. 

    Le Duster EDC boîte automatique moteur 110 chevaux est quant à lui programmé pour mi-2017. «Suite à l’intérêt qui nous a été manifesté pour les modèles électriques à la COP22, nous allons démarrer les tests grandeur nature des véhicules électriques dans les semaines à venir, afin de valider les hypothèses sur le coût de détention, la capacité des véhicules», révèle Eric Basset, DG de Renault Commerce Maroc. Et d’ajouter: «Vous verrez quelques ZOE fleurir sur les routes marocaines dès les semaines et mois à venir».
    L’année 2016 s’est caractérisée par les lancements de nouveaux modèles: nouvelle Mégane en mai, Clio phase 2 en septembre, Talisman et Kangoo taxi en octobre, les nouvelles Logan et Sandero en novembre, Mégane Sedan en décembre. 
    Le groupe s’est démarqué en 2016 par ses performances commerciales. Ces sorties lui ont permis de rafler 37,8% de parts de marché cumulées… La production globale du constructeur est passée de 288.053 véhicules en 2015 à 345.000 en 2016, soit une croissance de 20%. Tirées par les exportations et l’évolution du marché marocain, les deux usines du groupe ont battu leur record de production. L’usine Renault-Nissan de Tanger a dépassé la barre des 800.000 véhicules produits. Quant à la Somaca de Casablanca, elle a célébré la sortie de son 500.000e véhicule. 
    Le volume global des exportations du groupe a atteint 303.892 véhicules contre 256.537 en 2015, soit une hausse de 18% (près de 50.000 unités de plus). En matière de formule de financement, 44% des clients particuliers ont fait appel à l’offre RCI Finance Maroc (plus de 21.000 dossiers de financement en 2016, soit une progression de plus de 28% par rapport à 2015). Le groupe Renault Maroc compte à plus de 10.000 collaborateurs. L’un de ses fers de lance est son école de management. Créé en juin 2015, l’Institut de formation aux métiers de l’industrie automobile (IFMIA) continue son expansion à travers son ouverture aux entreprises de l’écosystème Renault. «Sans un personnel en quantité et formé on n’atteint pas ces résultats. Aujourd’hui, ce modèle est copié par d’autres filiales à travers le monde», soutient le management. L’école a célébré sa 10e promotion l’an dernier et a vu jusque-là la sortie de 215 lauréats, managers du groupe.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc