×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Agadir: Le tourisme démarre l'année sur une note positive

    Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4939 Le 16/01/2017 | Partager
    Le marché allemand confirme sa reprise
    4,2 millions de nuitées enregistrées en 2016
    L’année se termine avec +3,17% en arrivées et +1,51% en nuitées

    Le secteur touristique à Agadir termine l’année sur une note positive, conforté par les résultats enregistrés durant le mois écoulé. En effet, et malgré les fortes turbulences que traverse l’industrie touristique au niveau international, le dernier mois de l’année 2016 s’est clôturé sur une augmentation notable de +23% en termes d’arrivées, et +25% en termes de nuitées. Dans le détail, le nombre de touristes est passé de 56.888 arrivées en décembre 2015 à 69.943 durant la même période de 2016, ce qui représente 13.055 arrivées additionnelles.

    En corrélation, les nuitées sont passées de 242.273 en 2015 à 302.940 en 2016, soit un gain de 60.667 nuitées selon les données statistiques fournies par le Centre régional de tourisme (CRT) d’Agadir Souss Massa. Cette hausse s’explique par l’augmentation des principaux marchés émetteurs. Avec à leur tête, le marché allemand qui confirme sa reprise avec une augmentation de l’ordre de 105% avec 5517 visiteurs supplémentaires. L’augmentation est enregistrée également au niveau du marché français avec 35%, du marché national avec 10,31%. Et du marché russe avec un taux d’accroissement exceptionnel de 823%. En fait, 1126 touristes russes sont venus en vacances dans le Chef-lieu du Souss en décembre dernier, contre seulement 122 durant la même période en 2015.

    Quant à eux, les marchés anglais (6879 touristes reçus) et polonais (1791 touristes reçus) enregistrent une augmentation de respectivement, 10 % et 13%. Toutefois, il faut signaler que pour sa part, le marché belge enregistre un recul de -16,19%. Le Portugal, l’Autriche, l’Italie, l’Arabie Saoudite suivent la même tendance dans le rouge. Pour ce qui est de la durée moyenne de séjour (DMS) pendant ce même mois de décembre, elle a enregistré une augmentation aussi vu qu’elle est passée de 4,26 en 2015 par rapport à 4,33 jours en 2016. «Conformément à nos prévisions, l’année 2016 se termine avec un taux d’accroissement de +3,17% en arrivées et +1,51% en nuitées par rapport à 2015», explique Fouad Hajoui, directeur du CRT Agadir Souss Massa.

    L’analyse du cumul des arrivées et des nuitées sur les deux dernières années montre que le nombre de visiteurs est passé de 884.848 en 2015 à 912.862 en 2016. Et les nuitées sont passées de 4.160.386 en 2015 à 4.223.207 en 2016. Ainsi il ressort de cette analyse de l'évolution annuelle que le marché national maintient toujours sa position de principale demande touristique de la destination Agadir avec 349.862 visiteurs et un taux d’accroissement de 9,24%. Malgré sa régression, le marché français, avec -13 %, maintient sa seconde position avec 126.819 arrivées ; le marché allemand se positionne en troisième position avec 85.829 arrivées et un taux d’accroissement de 5,3%. Enfin, le marché anglais se place quant à lui au 4e rang avec 75.760 arrivées malgré une régression de -4,35% enregistrée au cours de l’année 2016.

    Résilience

    Il ressort des analyses des données statistiques que la destination Agadir est passée de -9 % au cours du premier semestre 2016 à +3,17% durant l’année 2016 comme prévu par les professionnels (cf. notre édition du 28/11/2016) . Un résultat qui met en exergue la résilience du secteur touristique marocain qui arrive à faire face malgré la conjoncture que connaît l’industrie touristique à l’échelle internationale. Optimistes, les opérateurs misent aujourd’hui sur une année 2017 plus prometteuse au niveau économique. Et ce d’autant plus que les marchés traditionnels sont sur le retour.

    De notre correspondante,
    Fatiha NAKHLI

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc