×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    TangerMed: Un bon cru pour 2016

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:4938 Le 13/01/2017 | Partager
    La capacité en matière de conteneurs saturée
    Passagers, véhicules, hydrocarbures, des activités en croissance soutenue
    tangermed_038.jpg

    En matière de transbordement, TangerMed a atteint la saturation, en attendant l’entrée en service de TangerMed II (Ph. Adam)

    Toutes voiles dehors. L’activité commerciale a, depuis l’an dernier, complètement saturé les installations du terminal à conteneurs du complexe portuaire TangerMed.En 2016, le nombre de conteneurs standard ayant transité par ce port a atteint les 2.963.654, soit à peine 1.817 conteneurs de plus qu’en 2015, selon des chiffres issus de l’autorité portuaire TangerMed, TMPA. Les installations tournent de la sorte à leur pleine capacité, trois millions de conteneurs. Le tonnage correspondant est en évolution de 5%, passant de 30 à 31,5 millions de tonnes.

    Une situation qui devrait durer encore un peu de temps, en attendant l’entrée en service du deuxième terminal, le TangerMed II. Ce dernier, attribué à APM Terminals, déjà attributaire d’un des deux quais au premier terminal, entrera en service en 2019. L’extension permettra d’apporter de la marge en augmentant la capacité totale de TangerMed à huit millions de conteneurs. Malgré tout, les niches de croissance existent pour TangerMed. C’est le cas du transport passagers et TIR avec une croissance de 15 et 11% respectivement. Le nombre de passagers s’est rapproché des 3 millions  alors que le nombre de camions a dépassé la barre symbolique du quart de million pour se placer à 263.000. En tonnage, la croissance a atteint 6% avec 6,2 millions de tonnes. Le volume total des marchandises s’est placé pour sa part à 44,6 millions de tonnes, en hausse de 8,7% par rapport à l’année d’avant.

    Le trafic des hydrocarbures au port TangerMed a connu, pour sa part, une forte augmentation avoisinant les 39% par rapport à l’année 2015. Il a enregistré un total de près de 6 millions de tonnes d’hydrocarbures traités. Le cabotage a pratiquement doublé pour atteindre les 891.000 tonnes en 2016, alors que le transbordement a été multiplié par quatre pour atteindre les 446.000 tonnes en 2016. Une évolution due en grande partie à la demande sur la région en la matière, après l’arrêt de l’activité des barges flottantes de Gibraltar, mais surtout l’arrêt de l’activité de la Samir qui a boosté la demande en matière d’import d’hydrocarbures.

    Le trafic au terminal à véhicules a lui aussi enregistré une nette progression en accord avec l’augmentation de cadence du secteur. Le terminal dédié à Renault a enregistré une croissance de 21% par rapport à l’année 2015 avec près de 313.000 véhicules manutentionnés, dont 80% exportés vers les différents marchés en Europe, mais aussi en Afrique et aux Amériques. 72.807 véhicules ont pour leur part transité par le terminal à transbordement, 32% de plus qu’en 2015.

     

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc