×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 186.066 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 230.556 articles (chiffres relevés le 28/5 sur google analytics)
International

BlackBerry renaît de ses cendres

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:4933 Le 06/01/2017 | Partager
La marque de smartphones va être ressuscitée par TCL, un groupe électronique chinois
Quelques détails du premier modèle dévoilé à Las Vegas
blackberry_033.jpg

La marque de téléphonie mobile s’est alliée à TCL, un groupe électronique chinois, pour se relancer sur le marché des entreprises. Les détails du premier modèle ont été récemment dévoilés au CES de Las Vegas (Ph. DR) 

TCL veut relancer BlackBerry. Le groupe électronique chinois entend concevoir, produire et commercialiser un nouveau portefeuille de smartphones sous la marque BlackBerry. Par ce biais, il espère pouvoir redonner confiance en la marque, en particulier sur le marché des entreprises. Le constructeur vient d’ailleurs de dévoiler un aperçu d’un premier modèle à Las Vegas, en marge du salon de l’électronique grand public CES. Si plus de détails sont attendus pour le Mobile World Congress prévu début mars à Barcelone, l’appareil sera le premier d’une gamme mise sur le marché dans le cadre d’une alliance entre TCL et la société canadienne BlackBerry.

TCL se chargera de créer les smartphones en tant que tels, qui fonctionneront avec le système d’exploitation Android. BlackBerry restera en charge d’aspects liés aux logiciels et à la sécurité. Elle contrôlera la compilation finale des logiciels. Outre le volet sécurité, il est vrai que la touche finale venue du Canada représente une forte valeur pour TCL. Et pour cause, les équipementiers en télécoms chinois ne sont en effet pas toujours vus d’un bon œil à l’étranger, et en particulier aux Etats-Unis pour des raisons liées au piratage ou à l’espionnage.

Si TCL commercialise déjà des téléphones sous la marque Alcatel, il prévoit de se concentrer sur le marché des entreprises en se basant sur la solide réputation de BlackBerry pour la productivité et la sécurité. L’opération pour le groupe est une manière de s’attaquer aux poids lourds des smartphones Apple et Samsung en profitant d’une marque déjà connue sur le marché.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc