×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech/Safi: Comment faire décoller la PME?

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4929 Le 02/01/2017 | Partager
    La CCIS propose une structure permanente d’encadrement
    Objectif: former et accompagner l’entrepreneur pour une grande compétitivité

    Faire décoller l’économie de la région passe par les PME. Et ces derniers temps, celles-ci sont dans un état de fragilité en une période peu favorable de crise mondiale et où l’entreprise stagne dans les méandres de l’incertitude. C’est donc pour accompagner la PME dans son évolution que la Chambre de commerce, de l’industrie et des services (CCIS), en partenariat avec le Centre régional de l’investissement (CRI) et l’ENCG, a organisé la 1re édition du forum régional dédié à la petite et moyenne entreprise sous le thème: «La PME au cœur du développement régional». Objectif: passer en revue les principaux facteurs entravant le développement de la PME dans la région de Marrakech/Safi et identifier les solutions et les moyens adéquats qui rendront la petite et moyenne entreprise de la région plus compétitive. Pour Ibrahim Khair Eddine, directeur du CRI, les PME régionales rencontrent plusieurs obstacles liés à la concurrence, l’accès au financement… Plus important que le financement, la région a besoin de l’engagement d’un leadership régional pour faire fructifier tout un écosystème local. A cette rencontre dédiée à la PME, des outils et mécanismes d’appui ont été présentés. Notamment ceux de Maroc PME (ex-ANPME), les outils de financement de la CCG tout en mettant l’accent sur les procédures à suivre pour bénéficier de ces appuis. Sur le terrain, ces instruments mis en place pour la PME et qui existent depuis plusieurs années demeurent insuffisamment exploités au niveau régional, constatent les patrons des PME. Les différents programmes d’appui ont eu un faible impact sur le développement de celles-ci. En cause, l’absence d’une structure régionale permanente d’accompagnement des PME. C’est pour cela d’ailleurs que la CCIS de Marrakech/Safi travaille sur la création d’une cellule d’appui aux entreprises pour les accompagner depuis la constitution de leurs dossiers, indique Mohamed Fedlam, président de la Chambre. «Il s’agit avant tout de former l’entrepreneur lui-même, qui se doit d’investir en termes de flexibilité, et notre siège ainsi que les trois annexes de la chambre seront là aussi bien pour l’accompagnemer que pour l’orienter», ajoute, de son côté, Mohamed Azouaw, directeur de la CCIS.

    Atouts et opportunités

    • Le tourisme: La première destination touristique du Royaume affiche une belle dynamique grâce à d’importants investissements. 33% de la capacité litière nationale est installée à Marrakech et le secteur y représente 32% du PIB régional
    • L’agriculture: Forte de ses 250.000 hectares de terres irriguées, la région compte, à elle seule, 141 projets dans le plan Maroc Vert. La région recèle un potentiel riche et diversifié en produits du terroir, 20% de l’arganeraie nationale et 30% de la superficie nationale de cactus.
    • L’artisanat: Premier exportateur du Royaume de produits artisanaux, la région comprend un tissu entrepreneurial très étoffé avec 75 entreprises, 288 PME en plus de 760 bazars.
    • L’industrie: Elle est plus dominée par l’agroalimentaire et représente un maigre 3% de la production industrielle nationale.
    • Energies/mines: Marrakech/Safi est devenue une région à vocation minière par excellence avec 33 opérateurs employant 3.426 personnes. Les productions et ventes minières restent dominées par celles des phosphates 98%.
    • Pêches maritimes: On compte actuellement 33 unités de traitement et de transformation de la pêche à Safi dont 20 entreprises spécialisées dans la conserve. Elles réalisent un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de DH.

    De notre correspondante,
    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc