×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4910 Le 02/12/2016 | Partager

    • LPL: Les bons points du FMI
    Le Fonds monétaire international (FMI) satisfait du traitement accordé par le gouvernement à la troisième Ligne de précaution et de liquidité (LPL), d’une valeur de 3,47 milliards de dollars (USD) accordée en juillet dernier. C’est ce qui ressort de la mission menée ces derniers jours au Maroc par une délégation du Fonds menée par Nicolas Blancher pour qui la LPL est un «signal fort aux investisseurs et un indicateur de la capacité du Maroc à entamer d’importantes réformes et à honorer tous ses engagements». M.A.B.  

    • Crédits: Maintien de la progression en octobre
    Le rythme de progression du crédit se stabilise. A fin octobre, l’encours des crédits bancaires s’est apprécié de 3,8% pour s’établir à près de 791 milliards de DH. Dans ce total, les prêts à l’équipement affichent la plus importante hausse (+5,7% à 147 milliards de DH), preuve d’une reprise des investissements des entreprises. Parallèlement, celles-ci bénéficient moins des crédits de trésorerie puisque l’encours des concours bancaires ne progresse que 2,7% à 174 milliards de DH. Hausse identique pour les prêts immobiliers qui se sont établis à 248 milliards de DH. Ils sont principalement portés par les crédits acquéreurs (+5,4% à 187 milliards de DH). Les crédits promoteurs, eux, poursuivent leur baisse (-4,7% à 58 milliards de DH). Les prêts à la consommation se portent bien. Ils affichent une hausse de 5,4% à 47 milliards de DH. Les créances en souffrance sont aussi en croissance (+8,6%) et se hissent à 62 milliards de DH. M.A.B.                

    • Les dépôts bancaires aussi
    L’épargne bancaire se porte bien. C’est en partie ce qui ressort à la lecture des dernières statistiques sur le crédit de Bank Al-Maghrib. A fin octobre, les dépôts à vue auprès des banques ont crû de 7,6% pour s’approcher des 473 milliards de DH. Cette progression illustre ainsi la liquidité retrouvée du marché monétaire qui se traduit aussi par une baisse de 1% des bons de caisse à 166 milliards de DH. M.A.B.        

    • BMCE Capital Gestion Privée double son capital
    La filiale de BMCE Capital vient d’augmenter son capital de 10 millions de DH, pour le porter à 20 millions de DH. La décision a été prise aux termes du procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire du 9 septembre dernier. BMCE Capital Gestion Privée est une filiale à 100% de la Banque d’affaires du groupe BMCE Bank Of Africa. Créée en 2007, la filiale est spécialisée dans l’accompagnement, la constitution, la protection, la valorisation et la transmission de patrimoine. M.K.

    • Afrique Câbles fournira des batteries à Renault Tanger en 2017
    Le fabricant marocain de batteries automobiles (Afrique Câbles, filiale d’Ynna Holding) vient d’être homologué par le constructeur Renault, pour la livraison de batteries automobiles. Les premières livraisons sont programmées pour début 2017. Le fabricant de batteries est aussi en phase d’audit d’évaluation avec PSA afin d’intégrer la liste des fournisseurs du futur site de production de Kénitra. M.K.

    • L’ONEE veut cerner la demande d’électricité
    L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt en vue de la sélection d’un constatant pour la mise en place d’un dispositif de prévision de la demande d’électricité. Ce projet bénéficie d’un prêt de la Banque mondiale. K.M.

    • Abderrahime Benkirane bientôt DG de Kia (KMBG)
    Edouard Brousse, DG de Kia Binomeir (KMBG), vient de quitter le groupe, importateur-distributeur de la marque sud-coréenne. De sources sûres, il sera remplacé incessamment par Abderrahime Benkirane, ex-PDG de Sopriam et ancien dirigeant de Suzuki. A.R.

    • Les marins pêcheurs de Dakhla dans le registre de la CNSS
    8.000 marins pêcheurs de la région de Dakhla, ainsi que leur famille bénéficieront désormais d’une couverture médicale et sociale. Le ministère de la Pêche maritime a envoyé un courrier, mardi 29 novembre, à la directrice générale de l’ONP, en tant que responsable des halles aux poissons, de procéder désormais au prélèvement des cotisations CNSS sur la vente des produits de pêche dans la région de Dakhla. En 2015, près de 19.868 marins pêcheurs d’autres régions ont bénéficié de 40 millions de DH au titre des prestations de la Caisse. H.E.

    • Education: Le MCC lance un appel à partenariats
    Pour son projet de conception d’un nouveau modèle pour les collèges et lycées, le Millennium Challenge Corporation (MCC), à travers son agence MCA-Morocco, lance un appel à partenariats aux entreprises, acteurs publics et ONG. La date limite pour la présentation des candidatures est le 6 janvier 2017.
    Plusieurs thèmes de partenariat ont été fixés (TIC, langues, activités parascolaires, accès des filles aux sciences, maths, IT et à l’ingénierie, orientation et bibliothèques scolaires). Doté d’un budget de 127 millions de dollars, auxquels s’ajoute un fonds de partenariat pour l’éducation et l’employabilité de 4,6 millions de dollars, le projet concernera, pour commencer, une centaine d’établissements. A.Na  

    • La CGEM à la conférence des bailleurs de fonds de Madagascar
    La CGEM conduit une délégation d’une cinquantaine de chefs d’entreprise à la conférence des bailleurs de fonds et des investisseurs de Madagascar qui se  tient à Paris les 1er et 2 décembre. Tous les secteurs sont pratiquement représentés : BTP, textile, énergie, assainissement, finances… L’objectif est d’identifier les opportunités d’investissement prévues par le plan national de développement 2016-2020. H.E.

    • Omra: Année zéro de l’application d’un droit de visa
    Les autorités saoudiennes ont décidé d’exonérer les pèlerins désireux d’effectuer la Omra au titre de l’année 1438 de l’Hégire. La mesure s’applique également à ceux qui se sont déjà rendus sur les Lieux saints il y a moins de trois ans. En cas de voyage une deuxième fois la même année, le visa devient payant (cf. L’Économiste du 4 novembre 2016). Entrée en vigueur en octobre dernier, la redevance a été fixée à 2.000 riyals saoudiens (autour de 5.200 DH). H.E.

    • Vermicelles chinois: L’Onssa rassure
    La polémique au sujet d’une marque de vermicelles d’origine chinoise, censés être à base de plastique, avait fait le tour des réseaux sociaux. L’Onssa a rendu public, jeudi 1er décembre, un communiqué dans lequel «il rassure le consommateur quant à la conformité du riz et des vermicelles mis sur le marché», sans citer de marque. Par conséquent, les consommateurs doivent vérifier que les produits achetés portent bien les références de l’autorisation de l’Office pour les produits fabriqués localement et le nom de l’importateur pour ceux provenant de l’étranger. H.E.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc