×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Analyse

Patrimoine/Casablanca
La reconversion du centre-ville enclenchée

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4841 Le 23/08/2016 | Partager
Eglise Sacré-Cœur, passage Zevaco, villa Carl Fick… les chantiers de la rentrée
Les travaux démarrent en septembre
Reconversion en espaces culturel, commercial, musée…
casa_patrimoine_041.jpg

La Bibliothèque municipale, l’ancien marché de gros des fruits et légumes de Belvédère et les anciens abattoirs seront les prochains sur la liste des monuments qui bénéficieront d’une restauration, pilotée par Casa Patrimoine (Ph. L’Economiste)

Préserver et réhabiliter le patrimoine de Casablanca. Un thème récurrent depuis des décennies sans actions concrètes sur le terrain. Des bâtiments emblématiques de la métropole ont été abandonnés à leur sort au grand dam des Casablancais. Au fil des ans, beaucoup sont tombés en décrépitude, certains sont même en ruine, d’autres squattés par des SDF. Depuis son lancement fin 2014, Casa Patrimoine a pris en charge la lourde charge de la réhabilitation de plusieurs bâtiments historiques de la capitale économique. Il s’agit aussi de chantiers financés dans le cadre du Plan de développement du Grand Casablanca (PDGC 2015-2020). Casa Patrimoine planche aujourd’hui sur les projets de réhabilitation les plus avancés. Dès septembre prochain, les premiers coups de pioche seront donnés pour deux projets situés au centre-ville historique: l’église Sacré-Cœur et le passage Zevaco (communément appelé Al Kora Al Ardia). D’ici un an, l’église, reconvertie en espace culturel, pourra accueillir ses premiers évènements. Le passage Zevaco sera, lui, transformé en espace commercial et culturel.
La même SDL pilote, depuis près de 2 ans, plusieurs opérations de réhabilitation. Parmi les sites concernés figurent la bibliothèque municipale, l’ancien marché de gros des fruits et légumes de Belvédère (qui sera transformé en espace socioculturel), le vélodrome, le marché central (boulevard Mohammed V), les anciens abattoirs…
Casa Patrimoine devra également établir un inventaire global des biens communaux de la ville. Une opération dont le coût s’élève à 5 millions de DH. Cette étape est un préalable à la récupération de plusieurs sites dont les contrats d’exploitation arrivent à échéance. Cette opération d’inventaire et d’évaluation des biens communaux est aujourd’hui en cours. Un travail fastidieux que les équipes de la SDL mènent depuis plusieurs mois. Sidi Belyout a été choisi comme site pilote pour le démarrage de cette opération visant à revaloriser et actualiser les biens communaux, dont beaucoup sont loués à des prix dérisoires. L’objectif étant d’archiver l’ensemble des biens communaux au niveau de la CUC. L’amélioration de la gestion des biens communaux figure d’ailleurs parmi les priorités de l’équipe actuelle aux commandes du Conseil de la ville.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc