×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Casablanca/Plan d’actions communal
    Les élus se concertent encore…

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4831 Le 09/08/2016 | Partager
    Le délai d’un an déjà écoulé
    L’étape du diagnostic s’éternise
    Le décret d’application promulgué en juin dernier

    La commune urbaine de Casablanca vient de reprendre le processus de concertation initié depuis quelques mois auprès des différents acteurs de la métropole. Cette série de rencontres avec la société civile, les acteurs économiques, la presse … vise à «recueillir les propositions pour l’élaboration du plan d’actions communal (PAC)», explique Abdessamad El Haykar, 2e vice-président du conseil de la ville. Ce dernier a remplacé in extremis le maire Abdelaziz El Omari, retenu par des obligations de dernière minute à Rabat.
    Un an après son investiture, l’équipe aux commandes de Casablanca en est encore au stade de définition des priorités. Un travail qui a été entamé depuis 2013 dans le cadre du think-tank formé par le wali Khalid Safir. En l’espace d’une année, 8 groupes de  travail ont planché sur plusieurs thématiques (cadre de vie, climat des affaires…). D’ailleurs, l’un des participants à la rencontre, qui s’est tenue lundi 8 août l’a relevé. «Pourquoi ne pas construire en se basant sur le travail déjà effectué par le think-tank pour l’élaboration du plan d’actions communal?», s’est-il interrogé, proposant par la même occasion la création de collèges composés d’acteurs de la société civile, hommes d’affaires, administration… Ils pourront, selon lui, se charger du suivi des grands chantiers de la métropole. «Il faudra des journées entières de travail et non quelques réunions sporadiques par ci par là», poursuit le même intervenant. D’autres participants ont souligné la nécessité de capitaliser sur les réunions de travail qui ont ponctué l’année 2016, au lieu de ressasser à chaque fois les mêmes idées.
    En tout cas, le décret  N° 2-16-301, approuvé en conseil de gouvernement en juin dernier, fixe la procédure d’élaboration du plan de développement de la commune, son suivi, son actualisation et son évaluation, et les outils de dialogue et de concertation en vue de son élaboration.
    Valable pour 6 ans, le PAC fixe, en vertu des dispositions de la loi organique 113-14, les actions de développement à réaliser. Il doit comporter un diagnostic mettant en évidence les besoins et les potentialités de la commune, une identification de ses priorités et une évaluation des ressources et dépenses prévisionnelles. Le plan peut être actualisé à partir de la 3e année de son entrée en vigueur. Aujourd’hui, la 1re année de grâce, période réglementaire pour l’élaboration du plan d’actions est déjà écoulée. Il ne reste plus qu’à passer à la vitesse supérieure pour concrétiser enfin ce programme sur le terrain.

    Les étapes du PAC

    La première étape du plan d’actions communal (PAC) consiste à établir un diagnostic des besoins et ressources de la commune et fixer les priorités en matière d’équipements publics et services de proximité. La CUC devra en outre établir un inventaire des projets programmés ou à programmer par l’Etat sur son territoire. Il faudra ensuite fixer les projets et activités prioritaires pour la commune en prenant en considération les ressources financières disponibles ou à mobiliser durant les 6 années de mandat. Pour ce faire, une évaluation des ressources financières et de ses dépenses prévisionnelles est nécessaire pour les 3 premières années. L’étape ultime est celle de l’élaboration du PAC, tout en instaurant des mécanismes de suivi des projets programmés.

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc