×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 172.689 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 216.351 articles (chiffres relevés le 2/6 sur google analytics)

Archives

A La une

C'est reparti pour l'éternel projet de loi organique sur la grève. Véritable serpent de mer, la régulation des conflits collectifs du travail est vieille de plus de 25 ans. Mohamed Yatim, ministre du Travail et de l'Insertion professionnelle, vient de boucler les premières consultations. Les syndicats, signataires de l'accord du 25 avril sur le dialogue social, se disent prêts à poursuivre les discussions, mais pas à n'importe quel prix. Les tractations s'annoncent serrées. «Ce texte a été élaboré sans consultation alors même que les syndicats sont les premiers concernés. Il est donc difficile de se limiter à des amendements. Tout le texte est à revoir», prévient Miloudi Moukharik, secrétaire général de l'UMT. Lire la suite

Méga opération de recrutement à la faculté de médecine de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé (UM6SS), qui organise un concours pour embaucher une cinquantaine de professeurs assistants. Ils se rajouteront aux 60 déjà intégrés auparavant. La faculté multiplie ainsi ses effectifs par deux. L’année suivante, elle compte aussi pratiquement les doubler. Son objectif est d’atteindre 200 professeurs permanents en 2020-2021. Vers fin octobre/début novembre prochains, la faculté ouvrira, en outre, son concours de recrutement de médecins internes et résidents. Les autres facultés de l’université s’apprêtent également à engager des enseignants. L’UM6SS se prépare à l’ouverture de son deuxième hôpital à Bouskoura, d’une capacité de 700 lits, soit l’équivalent du CHU de Casablanca. Un troisième hôpital est prévu d’ici deux à trois ans. Lire la suite

Atlantic Free Zone/Usine PSA: Les toutes premières retombées à Kénitra

Des infrastructures, des usines, de la sous-traitance, des emplois par milliers, de l’export... Les toutes premières retombées de l’usine PSA se sont fait ressentir avant même le démarrage officiel du site. Premier acquis solide: l’aménagement-développement d’un parc industriel de dernière génération par MedZ (filiale de la CDG). Ce qui a permis l’implantation de 27 nouvelles usines de nationalités différentes. Au total, 62 unités industrielles et équipementiers fournissent le site de PSA. Le ministère de l’Industrie parle de l’entrée de 28 nouveaux investisseurs à la zone industrielle du Gharb et de 22 autres à la ZI de Tanger, soit 50 usines entre les deux pôles industriels. Lire la suite

«Il y a un manque de compréhension de la vocation de l’audit»

En marge de l’«African Regional Meeting» qui a rassemblé du 18 au 20 juin dernier à Casablanca les membres du réseau du géant de l’audit-conseil, Grant Thornton International (50.000 employés dans 130 pays), L’Economiste a rencontré son CEO monde, Peter Bodin. Indépendance, perspectives de développement, régulation... dans cet entretien, Bodin revient sur les questions phares du moment. Lire la suite

«Entre foi et science, on n’est pas condamné à choisir»

Cela va faire presque 30 ans que Bruno Guiderdoni s’est converti à l’Islam. Une décision qu’il avait prise suite à «une réflexion personnelle sur le sens de la vie, et sur l’origine de la beauté du monde». Astrophysicien spécialiste de la formation et de l'évolution des galaxies, directeur de l’observatoire du Centre de recherche astrophysique de Lyon, il est aussi fondateur d’un Institut des Hautes études islamiques. A la fois scientifique et croyant, il milite pour une articulation entre science et religion. Même si pour lui, la science a toujours raison. Lire la suite

Commerce extérieur: Les régimes économiques doublent les ALE

L’import dans le cadre des accords de libre-échange toujours orienté à la hausse. En 2018, les achats effectués dans ce régime préférentiel ont augmenté de 5,5% à 151,7 milliards de DH contre 143,8 milliards, l’année précédente. Et l’Union européenne en détient le premier rang avec une part de plus des 2/3. Ceci, bien que les expéditions à partir de l’Union soient en léger repli. A noter que le rapport de l’Office des changes sur le commerce extérieur ne renseigne pas sur les exportations réalisées dans le cadre des accords liant le Maroc à ses partenaires. Aussi aucune appréciation ne peut-elle se dégager quant à la balance commerciale qui en résulte. Lire la suite

Un nouvel accélérateur de startups a élu domicile à Casablanca. Du haut d’un immeuble cossu de la Marina (avec une vue imprenable sur l’océan atlantique), Hseven cible les entrepreneurs marocains et africains désireux de se lancer dans un secteur prometteur pour le continent. Elle vient de lancer un ambitieux programme d’accélération dédié notamment à la diaspora africaine (et marocaine) à fort potentiel. Lire la suite

Editorial

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc