×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Archives

    Articles de L'Edition N° 5534 Du Jeudi 13 juin 2019

    A La une

    TIR: L’export informel menace l’opération Marhaba

    Est-ce la fin de l’anarchie dans le transport international des voyageurs? Pas sûr, mais les autorités espagnoles ont décidé d’appliquer la tolérance zéro aux autocars en partance et en provenance du Maroc en application de l’accord signé en 2015... Lire la suite

    RAM désenclave les provinces du sud

    Royal Air Maroc développe de nouvelles routes aériennes domestiques et capacités dans le chef lieu des provinces du sud. La compagnie vient d’inaugurer, mardi 11 juin, une base aérienne à l’aéroport Hassan 1er... Lire la suite

    Marrakech: Arnaque à Jemaa El Fna

    Harcèlement des touristes, escroqueries sont devenus les points noirs de la destination. Parmi les nombreuses arnaques, des touristes qui viennent de recevoir une facture de 5.000 DH pour un repas dans les étalages… Où est la brigade touristique? Lire la suite

    Privatisations: Maroc Telecom, la plus «belle fille» du Trésor

    Depuis 1993, les privatisations ont rapporté 103 milliards de DH à l’Etat. Les plus grosses opérations ont été réalisées sous les gouvernements Abderrahmane Youssoufi et Driss Jettou. Au total, l’Etat a cédé pour 76 milliards de DH d’actifs lorsqu’ils étaient au pouvoir. Le transfert de Maroc Telecom au secteur privé (70% du capital à 49,2 milliards de DH) a marqué cette période. Aujourd’hui encore, le groupe télécom reste l’un des plus beaux bijoux dans le portefeuille public. L’Etat s’apprête à vendre 8% du capital dans les prochains jours. Mais la liste des actifs de haute qualité se rétrécit dans le portefeuille. Lire la suite

    L’automobile et Saham tirent les IDE

    Au Maroc, les entrées des investissements étrangers directs ont augmenté de 36% et se sont élevées à 3,6 milliards de dollars en 2018, sous l’impulsion d’investissements importants dans les secteurs financier et automobile... Lire la suite

    Editorial

    Economie

    Entreprises

    Régions

    Finances-Banques

    Courrier des Lecteurs

    Société

    Roman de l'été

    Tribune

    Chronique

    International

    Insolites

    De bonnes sources

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc