×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Archives

    A La une

    Où sont passés les 30 milliards de DH remboursés aux entreprises?

    Le gouvernement a versé aux entreprises plus de 30 milliards de DH de crédit de TVA via un mécanisme d’affacturage auprès du système bancaire. A cela s’ajoute l’amélioration des délais de paiement de quelques grands donneurs d’ordre dans le secteur public... Lire la suite

    Les collectivités territoriales excédentaires

    Elles sont excédentaires, elles enregistrent une baisse de 0,6% des charges du personnel… mais ne consomment pas la totalité des budgets d’investissement. Les collectivités territoriales ont terminé l’année 2018 avec 16,4 milliards de DH d’investissement, ce qui représente 44% des montants alloués. Ces structures financées à hauteur de 65,3% par les transferts de l’Etat disposent de 39,6 milliards de DH de fonds disponibles dont une partie est constituée de report de crédits. Une analyse fine de ces fonds est engagée par la Direction générale des collectivités locales et la Trésorerie générale du Royaume. Lire la suite

     Réforme de la CDG: La balle est dans le camp du gouvernement

    L’onde de choc du rapport de la Cour des comptes sur la CDG n’est pas encore terminée. La Commission de contrôle des finances publiques de la Chambre des représentants est montée au créneau en convoquant le DG du groupe, Abdelattif Zaghnoun. Comme le règlement l’exige, il était accompagné par le ministre Mohamed Benchaâboun... Lire la suite

    Al Omrane accélère ses mises en chantier

    «C’est grâce aussi à la modernisation de notre gouvernance, de notre système de gestion participative, mais également du suivi beaucoup plus rigoureux de nos projets dans un cadre de reddition des comptes. Il s’agit de répondre aux standards des instances de contrôle national et même international», affirme Badre Kanouni, président du directoire du groupe Al Omrane Lire la suite

    Editorial

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc