×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Archives

    A La une

    On ne touche pas aux biens des Bouteflika

    Certains biens immobiliers de la famille du président algérien Abdelaziz Bouteflika, à Oujda, vont subir une transformation partielle, «mais ne seront ni démolis ni expropriés». C’est ce que précise une source officielle de la Commune d’Oujda. La famille Bouteflika dispose effectivement de trois maisons dans la capitale de l'Oriental... Lire la suite

    Contrat-programme du BTP: La promesse n’engage que celui qui y croit

    La signature du contrat-programme 2018-2022 du secteur du BTP a tenu les opérateurs en haleine jusqu’au dernier jour. Certains refusaient de le signer si le chef du gouvernement n’était pas présent lors de la cérémonie... Lire la suite

    Nouveau warning de la Banque mondiale

    Le Maroc investit chaque année plus de 30% de son PIB, soit l’un des taux les plus élevés au monde. Pourtant, sa population n’en reçoit pas les retombées faute d’une croissance forte, stable et inclusive. Il est vrai que la pauvreté a reculé, mais l’écart entre les pôles urbains et la campagne reste élevé. Avec un taux de convergence annuel de 4%, il faudra attendre 24 ans minimum pour que les disparités entre les 12 régions soient réduites de moitié. Vaste chantier. Lire la suite

    Education-Innovation: Des repères pour juguler les ruptures

    En marge de la 1re Université d’été de la CGEM, Jean-François Copé, avocat au Barreau de Paris, maire de Meaux et ancien ministre français du Budget, analyse les modèles économiques actuels qui sont à bout de souffle... Lire la suite

    Entre marabout et surf, Sidi Kaouki, la station balnéaire qui émerge

    A 30 km d’Essaouira, Sidi Kaouki, une plage sauvage, connue surtout par son marabout qui attire les gens pour sa baraka. Désormais, elle attire surtout les amoureux des sports nautiques, le surf, le windsurf et le kitesurf, à la faveur du vent qui souffle toute l’année sur cette partie de l’océan. Y fleurissent, à partir des années 2000, auberges, hôtels, maisons d’hôtes et campings, à mesure que le site gagne en réputation au Maroc et à l’étranger... Lire la suite

    Editorial

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc