×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Absurde

Par L'Economiste| Edition N°:4558 Le 30/06/2015 | Partager

Le chemin de l’entrepreneuriat est semé d’embûches et nombreux sont ceux qui ne franchissent pas la ligne d’arrivée. Echaudés par leur infortune et peu encouragés d’avoir tenté l’expérience, ils baissent les bras, vaincus, mais surtout honteux. Notre système ayant du mal à accepter l’échec, il fait porter la marque du blâme à ceux qui font preuve d’audace et tentent l’aventure. Il tétanise les efforts de créativité, contraignant les personnes à ne livrer leurs idées qu’une fois totalement abouties, dans le meilleur des cas.
Dans notre dossier Compétences &  RH, de nombreux hommes d’affaires marocains, dont la réussite est pour certains prodigieuse, ont accepté de partager leurs échecs, de véritables leçons de vie, comme il faudrait les apprendre sur les bancs de l’école. L’échec pour eux était la condition du succès. Tomber pour mieux se relever, sortir des sentiers battus, regarder ce qui n’a pas fonctionné, comprendre pourquoi et revenir avec un meilleur projet. C’est la recette anglo-saxonne qui permet à l’individu de s’exprimer et qui lui apprend que l’échec est un bien meilleur enseignant que le succès. Un CV sans expériences «ratées» est un CV qui n’est pas intéressant.
Un entrepreneur qui n’a pas tenté l’aventure plusieurs fois n’est pas «bancable». Ici, chez nous, c’est le contraire. Depuis l’école, on craint l’embarras et le mépris à cause de la mauvaise note. Il faut pouvoir assumer ses échecs comme autant de réussites, sans rien perdre de son enthousiasme, briser ce tabou de la honte qui empêche d’avancer. Echouer rapidement pour apprendre tout aussi rapidement devrait pouvoir s’appliquer tout autant à l’élaboration des politiques. Comme celle de l’enseignement. Elle continue de compiler les échecs sans en tirer de leçons ou rectifier le tir. Elle laisse encore le système fabriquer de l’absurde.
Radia LAHLOU
 

Radia LAHLOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc