×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Miracle

Par L'Economiste| Edition N°:1926 Le 28/12/2004 | Partager

L’explosion de l’encours du microcrédit sur les quatre dernières années vient démentir l’adage selon lequel on ne prête qu’aux riches. La maturité du système de microcrédit à la marocaine est saluée un peu partout dans le monde. Maintenant, le plus dur est de préserver des acquis qui se mesurent, non seulement par rapport aux bilans chiffrés mais aussi aux efforts de démocratisation du concept. Faut-il rappeler qu’au départ, les initiatives n’avaient pas intéressé grand monde? Une majorité d’acteurs n’y voyait en effet qu’une extension de programmes sociaux destinés à combattre l’exclusion. Une telle analyse fait bien évidemment fi des réalités objectives qui sous-tendent le système du microcrédit. Depuis, la formule a fait son chemin. Aujourd’hui, la méthode est éprouvée et elle est tout le contraire d’une démarche altruiste. Si les banques y souscrivent massivement, c’est qu’elles y trouvent leur compte. Tant mieux, car il en va de la viabilité du système et c’est même une des conditions qui ont été posées dès le départ par son inventeur l’économiste Muhammad Yunus. Osons néanmoins demander un petit effort sur les taux d’intérêt. C’est une des pistes pour rallier davantage de candidats à un développement plus juste et qui vise à donner leur chance à des catégories auxquelles les circuits de financement traditionnels sont restés fermés. Ces candidats ne sont pas tellement intéressés de savoir qu’ils sont devenus un enjeu de développement pour de nombreux pays. Ce qui les intéresse, c’est de constater qu’avec des prêts de 3.000 ou 4.000 DH, leur situation est réellement en train de changer. Et sur ce plan, les résultats obtenus pour certaines expériences de microcrédit relèvent du miracle.Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc