×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

L'Edito

Bonne année

Par L'Economiste| Edition N°:1928 Le 30/12/2004 | Partager

Indiscutablement, 2004 aura été une année de transition, particulièrement après le réveil brutal du 16 mai 2003. Plutôt que de dresser des bilans, l’heure est à la prospective. Qu’apportera alors 2005 pour le Maroc? Même si cela peut s’apparenter à de la langue de bois, tant pis, disons-le quand même: le pays doit accélérer son processus de développement déjà entamé. Et c’est sur l’économie d’abord que se base toute la stratégie (infrastructures, tourisme, promotion de l’investissement, fiscalité…). Reste aussi à secouer le cocotier des réformes économiques ou sociales laissées en plan pendant trop longtemps.Et là encore, pas question de traîner sur le vote de tel ou tel texte et d’aller expliquer ensuite que ce sera pour une autre fois...Le Maroc a montré à plusieurs reprises qu’il pouvait réussir de grosses opérations et monter sur le podium. Les grandes rencontres internationales, les grands festivals ou encore le titanesque Tanger-Med en sont un exemple frappant. Et vérification faite: un témoignage enthousiaste d’investisseurs ou de touristes vaut mille campagnes institutionnelles. Finalement, un pays doit fonctionner comme une entreprise avec ses délais, le coaching de ses hommes et de ses procédures, pour une plus grande performance. Il doit aussi en terminer une bonne fois pour toutes avec ce “satané attentisme” qui finit par nous mettre sur la touche (les Chinois l’ont compris, eux). Le monde politique et des affaires doit prendre (ou a pris?) conscience que l’environnement a très sensiblement changé, obligeant à modifier les approches. Aussi, la thérapie du brainstorming est-elle bel et bien achevée. Une nouvelle année est toujours l’occasion de prendre des résolutions. Et si on commençait par en tenir quelques-unes pour 2005. Alors, bonne année à tous.Meriem OUDGHIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc