Flash

Partis politiques : Leurs dépenses passées à la loupe

Par L'Economiste| Le 04/01/2017 - 17:03 | Partager
parti_politique_budget_flash.jpg
 

Comme nous l’avions annoncé, La Cour des comptes a audité les partis politiques. Résultat de cet audit, les dépenses des partis se sont élevées à 372,92 millions de dirhams (MDH) en 2015 contre 113,58 MDH en 2014. La Cour des Comptes note que 89,78% de ces dépenses ont été réalisées par huit partis au titre de l’année 2015, contre 91,11% une année auparavant.

Ces dépenses se répartissent entre ceux dédiés à la campagne électorale (258,71 MDH), à la gestion (84,63 MDH), l’organisation des congrès nationaux ordinaires (5,5 MDH), la restitution des sommes indues ou non utilisées au titre des élections antérieures (5,68 MDH).

Les partis concernés sont le Parti de l’Istiqlal, le Parti de l’Environnement et du Développement Durable, le Parti Al Ahd Addimoqrati, le Parti du Congrès National Ittihadi, le Parti de la Liberté et de la Justice Sociale et le Parti Al Amal. Pour ce qui est de la restitution au Trésor durant l’année 2016, le parti de la Choura et de l’Istiqlal a restitué 129.413,24 Dirhams, alors que le parti des Néo-Démocrates a restitué 503.434,95 DH.

Certains partis quant à eux ont procédé à la restitution au Trésor des montants déclarés non utilisés au titre du scrutin du 2 octobre 2015 pour l’élection des membres de la Chambre des Conseillers, dont le PJD (970.062,17 DH), le RNI (903.294,27 DH), le MP (357.513,84 DH), l’UC (2.928,54 DH) et le parti Al Ahd Addimoqrati (610,05 DH).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc