Flash

Meknès : La session du Conseil communal vivement perturbée

Par L'Economiste| Le 02/02/2018 - 15:45 | Partager
Meknès : La session du Conseil communal vivement perturbée

Près de 700 femmes manifestent ce vendredi leur colère devant l’annexe de la mairie de Meknès où devait se tenir, à partir de 10h, la session du conseil communal. Il s’agit des ouvrières licenciées collectivement, en novembre dernier, par l’usine de textile Sicomek. "Par ce mouvement de protestation, nous dénonçons le mutisme du maire Abdallah Bouanou et des autorités locales quant à notre situation. Nous n’avons pas été payées pendant quatre mois et la société a mis tout le monde à la porte sans motif et sans préavis", scandent-elles. Elles ne trouvent plus de quoi se nourrir et payer le loyer. "Nous réclamons une intervention royale", ajoutent-elles. Notons qu’en 2017, pas moins de 15 unités de confection ont cessé leur activité au niveau de la région Fès-Meknès. À l’arrêt depuis plus de 4 mois, Sicomek a remercié ses salariés en novembre. Depuis, ces derniers organisent des manifestations devant le site de la société et à la commune de Meknès.

Y.S.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc