Habillage_leco
Flash

Maroc-Algérie : Ce que dit Fitch

Par L'Economiste| Le 21/04/2017 - 13:00 | Partager
maroc_-_algerie_fitch_trt.jpg
Exportations du Maroc et de l'Algérie - Source: BMI, Trademap

Sans surprise, BMI Research ne s’attend pas à un grand changement dans les relations entre le Maroc et l’Algérie après le retour du Royaume à l’UA. "Toute amélioration se limitera au partage et à la coopération sur le renseignement sur les extrémistes islamistes", estime la filiale de Fitch. Et même dans ce domaine, le DG du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khiame, a souvent déploré le manque de coopération avec le pays voisin.

Sur le plan économique, Fitch relève que la réouverture des frontières, l’augmentation du commerce ou une résolution sur le Sahara marocain "semblent encore hors de portée". Jusqu’à présent, les relations commerciales restent très faibles en les deux pays dans une région où l'intégration est encore à la traîne. Le Maroc représente seulement 1,9% des exportations totales de l’Algérie, tandis que l’Algérie ne reçoit que 0,9% des exportations marocaines. "En dehors du pétrole et du gaz, où le pays bénéficie déjà d’une clientèle diversifiée, l’Algérie a peu de produits qui pourraient être exportés vers le Maroc", note ainsi Fitch.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc