Habillage_leco
Flash

Gdim Izik : Le polisario confondu

Par L'Economiste| Le 19/05/2017 - 14:39 | Partager
Gdim Izik : Le polisario confondu

Nouvelles révélations dans l’affaire des évènements de Gdim Izik. Le parquet a livré hier à la Cour d’appel de Salé de nouvelles pièces à conviction qui confirment la planification préalable de l’installation du camp par les accusés en coordination avec le polisario. Ces preuves consistent en des enregistrements de conversations téléphoniques entre certains accusés et des dirigeants du "front" qui ont été réalisés avant les évènements du camp survenus en 2010, et ce sous la supervision du parquet à Laâyoune. À la lumière de ces enregistrements, il apparait clairement que les accusés avaient reçu des instructions sur la manière de mettre en place le camp, de le gérer, de l’encadrer, de communiquer avec les autorités locales et de relever le plafond des revendications sociales avec pour objectif de ne pas parvenir à un accord. La défense des accusés a aussitôt demandé à la Cour de ne pas prendre en considération ces enregistrements, estimant qu’ils n’ont aucun lien avec les chefs d’accusation retenus contre les mis en cause et sans aucune utilité du moment que les accusés ont décidé de se retirer du procès. Pour sa part, la défense de la partie civile a estimé que ces enregistrements constituent une preuve importante dans ce dossier sur laquelle elle se basera lors de sa plaidoirie, appelant à les joindre au dossier.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc