Flash

Flexibilité du dirham : Voici à quoi s’attend Moody’s

Par L'Economiste| Le 22/01/2018 - 15:23 | Partager
Flexibilité du dirham : Voici à quoi s’attend Moody’s

"Nous n’anticipons pas de perturbations majeures de la devise ou de dépréciation du dirham suite à l’entrée en vigueur de la réforme des changes". C’est ce qu’indique Moody’s dans son analyse sur le passage au dirham plus flexible. L’agence de notation américaine souligne en effet que la libéralisation progressive du dirham se produit dans un contexte favorable au Maroc, avec notamment un déficit du compte courant "globalement conforme aux fondamentaux de 4 à 5% du PIB pour les deux prochaines années". Elle explique également que l’élargissement de la fourchette de 0,6% à 5% est la première étape d’un changement de politique progressif qui s’étendra sur plusieurs années et permettra de plus en plus aux ajustements du taux de change nominal de refléter les variations des termes de l’échange et de flux des capitaux. D’ailleurs, Moody’s s’attend à ce que cette réforme influence positivement la compétitivité, le crédit et les réserves de changes.

L’agence explique en outre que le taux de change nominal du dirham est resté globalement stable avec les partenaires commerciaux du Royaume sur la période 2010-2015. Et même si les prix ont connu une stabilité relative sur la même période (inflation moyenne de 1,2%), cela a permis d’assurer un large alignement des taux de change nominal et réel sans indication d’écarts significatifs entre eux.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc