Flash

Émeutes à Dhar El Mehraz : L’Intérieur réagit

Par L'Economiste| Le 13/04/2017 - 21:48 | Partager
violence_fes_universite_trt.jpg
 

Première épreuve pour Abdelwafi Laftit. Le département du nouveau ministre de l’Intérieur réagit aux émeutes de Dhar El Mehraz à Fès et affirme avoir procédé à l’arrestation de 17 étudiants appartenant à l’une des factions estudiantines "suite à une altercation avec les forces de l’ordre, qui s’est produite jeudi aux environs de la cité universitaire de Fès et au cours de laquelle les protestataires ont fait usage de violence et de jets de pierres".

Cette confrontation a fait une soixantaine de blessés parmi les forces de l’ordre ayant nécessité leur évacuation à l’hôpital afin de recevoir les soins nécessaires. Pour rappel, les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser ces étudiants qui tentaient d’organiser un sit-in illégal aux alentours de la Cour d’appel de Fès où se déroulait le procès de certains étudiants poursuivis dans le cadre d’une affaire d’homicide volontaire.

Le ministère ajoute que les étudiants arrêtés "ont été placés en garde à vue sur ordre du Parquet, tandis que l’enquête se poursuit pour identifier les autres individus impliqués dans ces actes et les déférer devant la justice".

Y.S.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc