Flash

Détenus pour terrorisme : Comment la DGAPR veut réussir leur réintégration

Par L'Economiste| Le 25/08/2017 - 11:06 | Partager
Détenus pour terrorisme : Comment la DGAPR veut réussir leur réintégration

La Direction générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a livré les contours de son programme destiné aux détenus pour terrorisme. Intitulé "Mosalaha" ou "Réconciliation", ce dernier s’articule autour de trois axes à savoir la réconciliation avec soi-même, le texte religieux et la société. Sans donner le nombre de détenus actuellement concernés par ce programme, l’administration pénitentiaire affirme que la 1re phase a été effectuée, du 29 mai au 25 juin 2017, dans la prison de Aarjat 1. Parmi les méthodes utilisées, des séances de présentation d’enregistrements audiovisuels de témoignages de familles des victimes du terrorisme. L'objectif est de "sensibiliser les détenus concernés sur l’ampleur des effets des préjudices provoqués par l’extrémisme violent et leur effet sur la stabilité et la sécurité de la société, ainsi que les dégâts directs qu’ont subis les victimes". Ce n’est pas tout, l’accent est aussi mis sur l’accompagnement psychologique des prisonniers "pour éviter d’aggraver le sentiment de remords", précise l’administration pénitentiaire.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc