Flash

Allaitement : Le Maroc loin des recommandations

Par L'Economiste| Le 01/08/2017 - 16:11 | Partager
Allaitement : Le Maroc loin des recommandations

Il faut investir 4,7 dollars par nouveau-né et par an pour porter à 50% d’ici à 2025 le taux mondial d’allaitement exclusif pour les enfants de moins de 6 mois. Or, le Maroc n’investit que 0,1 dollar d’après une nouvelle étude de l’OMS et de l’Unicef publiée en marge de la semaine mondiale de l’allaitement. L’investissement des donateurs et États pour financer l’allaitement maternel est quasi inexistant dans les pays du Maghreb, à l’exception de la Mauritanie (3,37 dollars). En outre, , la pratique de l’allaitement a beaucoup reculé au Maroc. Seules 30% des femmes marocaines allaitent leur enfant dans la demi-heure qui suit l’accouchement et seules 28% le font entre 0 et 5 mois, relève l’étude.

Pour l’OMS et l’Unicef, « aucun pays au monde ne respecte entièrement les recommandations ». Pourtant, soulignent-ils, investir 4,7 dollars par nouveau-né « permettrait de sauver la vie de 520.000 enfants de moins de 5 ans et générerait 300 milliards de dollars de gains économiques sur 10 ans, grâce à la réduction des maladies et des frais de santé et à la hausse de productivité obtenue ».

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc