Chercheuse et consultante en bioéthique et droits humains, Nouzha Guessous est ancienne professeure de biologie médicale à la Faculté de médecine de Casablanca. Essayiste et chroniqueuse, Dr. Guessous a été présidente du Comité international de bioéthique de l’Unesco. Elle a aussi participé à la Commission consultative royale chargée de la réforme de la Moudawana (Ph. NG)

Edition N° 5241 | Le 30/03/2018
Dans son dernier livre, Asma Lamrabet ne croyait pas si bien faire en qualifiant de «questions qui fâchent» l’interpellation des lectures traditionnelles et patriarcales du Coran sur les questions relatives aux droits des femmes en Islam(1). Arguant «d’une  nécessité et non une provocation en vue de clarifier la confusion entre le message spirituel du Texte sacré et l’orthodoxie interprétative...
Edition N° 5225 | Le 08/03/2018
En cette journée internationale des droits des femmes,  force est de reconnaître qu’au Maroc la pauvreté se conjugue bel et bien et de plus en plus au féminin. Les discriminations dont les femmes sont victimes en termes de scolarisation, de qualification professionnelle, d’accès à l’emploi et de différences salariales sont LA violence générique, qui fait le lit de toutes les autres violences. Et...
Edition N° 5202 | Le 05/02/2018
Le 23 janvier 2018, l'annonce de la consigne royale ouvrant la profession d’adoul aux femmes a été saluée comme une nouvelle victoire de la justice et de la citoyenneté des femmes au Maroc. Elle a été présentée comme la concrétisation du principe d’égalité et de non discrimination inscrit dans la Constitution du pays.  Quelques jours plus tard, le ministre de la Justice a annoncé l’ouverture...
Edition N° 5144 | Le 09/11/2017
Il est hélas clair aujourd’hui que  le jugement rendu le 30 janvier 2017 par le Tribunal de première instance de Tanger était un mirage qui a fait espérer une éclaircie dans le ciel juridique national en matière de droits des enfants nés hors mariage. Pour la première fois, des juges courageux se sont basés sur les dispositions de la Constitution 2011 et celles de la Convention internationale des...
Edition N° 5088 | Le 17/08/2017
Les annonces du président de la république tunisienne Béji Caid Essebsi, le 13 août courant à l’occasion de la journée nationale de la femme sont tombées comme une belle éclaircie dans le ciel politique et social morose actuel ; au Maroc comme ailleurs dans le monde musulman. Il s’agit de la révision des règles de l’héritage en vue de l’instauration de l’égalité des femmes et des hommes; et de...
Edition N° 5054 | Le 29/06/2017
La moitié seulement des candidats au baccalauréat marocain ont réussi à la 1re session 2017. Ce résultat n’est ni très différent de ceux des années précédentes, ni surprenant vu les constats et conclusions alarmantes  du CSE, de la banque mondiale, et tout dernièrement celui de la Cour des comptes. Cette session n’a pas non plus  rompu avec la donne qui s’est installée depuis une bonne décennie:...
Edition N° 4967 | Le 23/02/2017
Maître Boucetta nous a quittés cette semaine, paix à son âme.  Depuis, des  témoignages et hommages oraux et écrits lui sont rendus de tous les bords en reconnaissance de sa stature nationale. J’ai personnellement eu le privilège de travailler avec lui en 2003 dans la Commission royale consultative chargée de la révision de la Moudawana (CRCM). C’est  au rôle qu’il y a joué que je veux ici rendre...
Edition N° 4953 | Le 03/02/2017
Comment en sommes-nous arrivés là? Telle est la question fondamentale suite aux violences exprimées à l’encontre des deux femmes victimes de l’attentat terroriste d’Istanbul et  de leurs  familles(1).  Si le fléau de la violence envers les femmes est universel, les mesures sociales et juridiques pour le prévenir et le combattre n’ont pas été prises dans le monde de la même manière, avec la même...
Edition N° 4936 | Le 11/01/2017
QUEL lien y a-t-il entre la crise politique nationale actuelle et la mort de deux jeunes femmes dans l’attaque terroriste d’Istanbul? Ma réponse se résume dans un mot: la violence. Au moment où le pays est à l’arrêt sans que le citoyen ne puisse en comprendre ni le pourquoi ni le comment, ce qui en soi est une violence, nous sommes en plus assaillis par des propos haineux banalisant, voire...
Edition N° 4859 | Le 20/09/2016
Telle une version marocaine de Sex in the city, l’été 2016 aura été chaud en faits divers à connotation sexuelle. D’abord avec l’affaire du couple de prédicateurs du MUR puis celles d’imams surpris en pleins ébats sexuels, parfois dans leur mosquée. Au vu de l’appartenance idéologique et politique et des fonctions des concernés, ces faits mettent à nu des éléments significatifs  de vrais et...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc