Habillage_leco
Edition N° 5030 | Le 24/05/2017
Pour la deuxième fois, on a caché dans le projet de budget une mesure pour rendre les biens de l’Etat insaisissables. Ce ne serait pas un scandale si l’Etat ainsi protégé n’avait pas un très lourd passif de dettes impayées. On peut comprendre et défendre le principe selon lequel les créances de l’Etat doivent jouir de privilèges, entre autres celui d’appel à tiers détenteurs, que le...
Edition N° 5028 | Le 22/05/2017
Très gros investissements, mais pas de croissance et destructions d’emplois. Al Hoceïma est en petit ce que le Maroc est en grand. Al Hoceïma est aussi le premier grand conflit écologique du Maroc.  Dans les années 80, entre Casa et Rabat, il y eut des campements de petites tribus nomades, fuyant les sècheresses pluriannuelles du sud. Dans ce cas, l’Etat s’est montré assez prévoyant et...
Edition N° 5025 | Le 17/05/2017
Il ne s’agissait pas d’occupations prioritaires ou plus intéressantes, qui ont retenu le chef de gouvernement loin du séminaire de la Banque mondiale (cf. L’Economiste du  16 mai et ses newsletters du 14 mai 2017). Il s’agissait bien de montrer son agacement vis-à-vis de ce travail. Est-ce parce que ce travail a été lancé sous le mandat de Benkirane? Ou parce qu’il parle de croissance et d...
Edition N° 5024 | Le 16/05/2017
En partenariat avec L’Economiste et Atlantic Radio, la Banque mondiale a présenté ce qui sera sans doute une analyse de référence pour le développement du Maroc. Pourtant, le chef de gouvernement, après avoir confirmé sa présence, donc sa présidence, de la rencontre, s’est trouvé de plus intéressantes occupations. Intéressantes, du moins à ses yeux. Au commencement de son mandat, Benkirane...
Edition N° 5022 | Le 12/05/2017
Réforme des administrations; réforme dans l’enseignement; réforme de la Santé publique… Ces trois grands services de l’Etat (en dehors de la sécurité) sont les plus grands employeurs du pays. Aujourd’hui, ce sont aussi ceux dont les gens se plaignent le plus en matière de connivence, passe-droit et corruption. Pourtant, quand la nouvelle équipe ministérielle présente ses projets (faisant...
Edition N° 5020 | Le 10/05/2017
Le nouveau ministre de la Justice et des droits de l’Homme,  le RNIste Mohamed Aujjar,  semble vouloir lutter contre  les spoliations foncières. C’est un changement par rapport à son prédécesseur, Mustapha Ramid, aujourd’hui «placardisé» (mais qui n’en continue pas moins de poursuivre le groupe L’Economiste, de sa vindicte).  La mollesse de Ramid contre la spoliation n’est pas un choix de...
Edition N° 5017 | Le 05/05/2017
Pour la troisième fois en dix-huit mois, une livraison partie du Maroc fait l’objet d’une procédure judiciaire aboutissant à l’immobiliser. Après des tomates, de l’huile, un chargement de phosphate a été bloqué, avec une procédure conservatoire. Vu l’organisation  du Polisario, il est probable qu’un nombre inconnu d’opérations de ce genre ont été lancées. Sans aboutir, donc sans faire l’...
Edition N° 5016 | Le 04/05/2017
Issad Rebrab, probablement le premier entrepreneur privé d’Algérie (ici en janvier 2014 devant une maquette voilée) se tient officiellement loin de la politique et n’affiche pas ses liens avec les militaires ou les sécuritaires. Rebrab agit exactement à l’inverse de Rafik Khalifa. Celui-ci avait fait une fortune colossale en quelques années. Juste au sortir de la guerre civile, il était...
Edition N° 5016 | Le 04/05/2017
Encore un accrochage entre le gouvernement et les élus de la CGEM sur la douloureuse question des délais de paiement.  Lors de la discussion de la loi de finances, l’équipe d’El Othmani a laissé un peu de mou sur la question des délais de paiement. C’est certainement un progrès. Avec Benkirane, c’était soit du parler pour ne rien faire, soit la surdité absolue: une stratégie qu’on peut...
Edition N° 5015 | Le 03/05/2017
Pas de pancarte, pas de slogan contre la corruption dans les services publics dans les cortèges du 1er mai. Pourtant, s’il y a des couches sociales qui en sont les victimes prioritaires, c’est bien les ouvriers, les employés, les fonctionnaires et aussi des petits entrepreneurs. Pour eux, c’est-à-dire la majorité des Marocains, il est essentiel que les services publics comme l’éducation et...
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc