Edition N° 4986 | Le 22/03/2017
A l’image du secteur, la compagnie reste sur un exercice 2016 euphorique marqué par une progression à deux chiffres de la plupart de ses indicateurs d’activité. Le chiffre d’affaires à 1,939 milliard de dirhams, est en hausse de 10,2%. Si la branche non-vie est dominante dans la structure des primes avec près de 87,5 dirhams sur 100 émis (87,5%), la branche vie et capitalisation connaît une...
Edition N° 4982 | Le 16/03/2017
  Le Forum Afrique Développement, qui se tient ces jeudi 16 et vendredi 17 à Casablanca, est l’un des rendez-vous phares du monde des affaires de la semaine. Cet événement marque aussi le succès de la stratégie marocaine définie par la plus haute autorité du pays. «Nous ne reconnaissons plus notre Côte d’Ivoire». Cette expression spontanée d’un entrepreneur français cité dans un récent...
Edition N° 4979 | Le 13/03/2017
Christian de Boissieu: Le réajustement du régime de change du dirham imposera aux autorités monétaires de rester sur une ligne de crête entre le maintien de la compétitivité-prix des entreprises et la surveillance de l’inflation importée (Ph. L’Economiste) Christian de Boissieu est Professeur émérite à l’Université de Paris I (Panthéon Sorbonne), au Collège d’Europe (Bruges) et à l’...
Edition N° 4978 | Le 10/03/2017
Abdelmejid El Faïz, expert-comptable, associé EY: «Les indemnités pour retard de paiement ne sont prises en considération sur le plan fiscal qu’au titre de l’exercice de leur encaissement ou décaissement effectif. A ce titre, les provisions pour dépréciation s’y rattachant ne sont pas déductibles» (Ph. Alnasser) A la pratique, la loi sur les délais de paiement pose énormément de difficultés...
Edition N° 4978 | Le 10/03/2017
Dans son édition du 8 février 2017, L’Economiste avait publié en avant première les détails de la circulaire de la DGI sur le traitement des provisions des créances bancaires en souffrance La restriction générale posée par le Code général des impôts est la suivante: les provisions sont déductibles lorsqu’elles sont constituées pour faire face à la dépréciation des éléments de l’actif ou à...
Edition N° 4978 | Le 10/03/2017
Rachid Seddik Seghir, expert-comptable, associé-gérant de Seddik & Associés (Ph. Jarfi) - L’Economiste: Dans des PME, la comptabilité est souvent focalisée sur la doctrine fiscale. N’est-ce pas contradictoire avec le principe de la sincérité des comptes? - Rachid Seddik Seghir: Je pense que c’est une question qui doit être tranchée définitivement. L’article 8 du Code général des impôts...
Edition N° 4978 | Le 10/03/2017
Dans les services comptables, les fiduciaires, les cabinets de conseil fiscal et d’audit, cette période précédant l’arrêté des comptes dans les entreprises signifie aussi des journées de travail à rallonge. En moyenne, comptez 15 heures par jour et dans certains cas, des nuits blanches. La pression est maximale car il faut boucler les travaux extra-comptables afin que les organes sociaux...
Edition N° 4974 | Le 06/03/2017
Marc Delvaux, PDG du groupe TCR: «Le transport aérien est une activité juste à temps. D’où l’importance de la disponibilité du matériel de prestations au sol. Le moindre retard d’un avion peut se traduire en surcoûts pour la compagnie» (Ph. A.S.) La bataille du ciel se gagne au sol. Pour les compagnies aériennes, cela signifie une parfaite synchronisation et une efficacité sans faille des...
Edition N° 4973 | Le 03/03/2017
■ «L’enseignement privé, un partenaire de l’enseignement public dans la généralisation et la réalisation de l’équité L’enseignement privé constitue une des composantes de l’École marocaine et une partie prenante aux efforts de généralisation globale et équitable de l’enseignement, notamment au niveau de l’enseignement obligatoire, de la diversification et de l’amélioration de la qualité de l’...
Edition N° 4973 | Le 03/03/2017
La réunion du jeudi 2 mars entre les élus qui représentent l’enseignement supérieur privé dans les instances paritaires et le secrétaire général du ministère de tutelle s’est passée dans une ambiance plutôt détendue. Cette rencontre est le premier contact entre les deux parties après plus d’un an de rupture. Deux choses sont sorties de ce rendez-vous: un, il n’y aura pas de report de paiement de...
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc