De bonnes sources

La mort à petit feu des producteurs de bougies

Par Hassan EL ARIF | Edition N°:5403 Le 03/12/2018 | Partager

Elles meurent les unes après les autres, les unités de production de bougies. La dernière entreprise sur la liste est Comaral qui a fermé en juin 2018. D’autres sociétés résistent tant qu’elles peuvent comme El Manar, ou sont empêtrées dans des problèmes de succession. La bougie marocaine vit ainsi ses dernières heures. L’électrification du monde rural et la paraffine taxée à 20% depuis 2014 sont parmi les causes de cette silencieuse extinction manufacturière (voir aussi L’Economiste n°4233 du 14 mars 2014).   F.F. vente de médicaments vétérinaires aux officines»… H.E. 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc