Culture

Festival du film de Marrakech: Le casting de cette année

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5402 Le 30/11/2018 | Partager
L’acteur et producteur américain Robert de Niro en guest-star
Hommage à Robin Wright, Agnès Varda et au cinéaste marocain Jillali Ferhati
Des conversations libres avec Martin Scorsese, Guillermo Del Toro et Yousri Nasrallah…
fifm-002.jpg

Le grand ami du festival du film, Martin Scorsese est de retour pour cette 17e édition du FIFM. Cette année, un hommage sera rendu à un des plus grands acteurs de l’histoire du cinéma, Robert de Niro (Ph. L’Economiste)

C’est vendredi 30 novembre, que le rideau se lève sur le Festival international du film de Marrakech (FIFM). Le 7e art investit durant 9 jours plusieurs endroits de la ville au grand plaisir des cinéphiles. Après une année de pause, le festival revient avec une nouvelle équipe et de nouveaux programmes sans déroger à la règle: du cinéma d’abord, avec 80 films au programme.

Mais que serait un festival sans ses stars qui foulent son tapis rouge? La guest-star de cette année est sans doute le grand Robert de Niro à qui le FIFM rend hommage à l’ouverture. Acteur, réalisateur et producteur, Robert de Niro a enchaîné les succès et les récompenses depuis ses débuts dans le cinéma à la fin des années 60. Il est considéré comme l’un des plus grands acteurs de l’histoire du cinéma.

Ses collaborations avec les plus grands réalisateurs de la planète comme Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, Brian De Palma, Elia Kazan, Sergio Leone, Bernardo Bertolucci, Michael Cimino, Michael Mann ou encore Quentin Tarantino l’ont définitivement établi parmi les acteurs les plus célèbres et les plus reconnus dans le monde. Autre casting américain de la 17e du FIFM, Robin Wright qui se verra décerner l’étoile d’or du festival en hommage à sa carrière.

Cette actrice, productrice et réalisatrice s’est fait connaître en 1994 grâce au film Forrest Gump a entamé une carrière hollywoodienne au cours de laquelle elle a alterné entre grosses productions et films indépendants, tout en tournant dans de prestigieuses séries télévisées. Aux côtés de Robin Wright, Agnès Varda, photographe et réalisatrice de cinéma française et Jillali Ferhati, recevront également l’étoile d’or du FIFM.

Le cinéaste marocain dont la carrière a démarré il y a plus de 40 ans est un des fondateurs du cinéma marocain contemporain. Ferhati a obtenu de nombreux prix et de reconnaissances dans des événements et des festivals de taille au Maroc et à l’international. Pour sa 17e, les invités qui fouleront le tapis rouge retrouveront aussi les cinéphiles pour des moments de «conversation libre». Des moments d’échange et d’interaction avec le public.

yousri_nasrallah_002.jpg

Membre du jury en 2006, le cinéaste égyptien Yousri Nasrallah retrouve cette année le festival pour une conversation libre avec les cinéphiles (Ph. Festival de Cannes)

Plusieurs personnalités ont ainsi confirmé leur participation à ces rendez-vous. Parmi eux, un ami du festival, le réalisateur américain Martin Scorsese, Robert de Niro, du réalisateur, l’auteur et producteur mexicain Guillermo Del Toro, du cinéaste et artiste française, le cinéaste égyptien Yousri Nasrallah…  Outre le 7e art et qui est bien mis en avant durant 9 jours, le festival est aussi une autre manière de braquer les projecteurs sur Marrakech et faire travailler ses infrastructures touristiques.

Si la COP22 a prouvé au monde la capacité de la ville à organiser des événements de la taille de la conférence climatique avec 30.000 participants, le festival montre son côté people très apprécié pendant plus de 9 jours. «Etre présent sur les chaînes de TV, les magazines est une belle campagne de communication et une promotion du pays qui n’a pas de prix», insiste cet expert.

Quatre lieux de la cité ocre sont retenus comme sites officiels du film: le palais des congrès qui accueille les films de la compétition, repris au cinéma Colisée. Au Musée Yves Saint-Laurent sera projeté une section intitulée «Le 11econtinent» dédiée à l’expérimentation et à la découverte. Enfin, le festival maintient ses projections à Jamâa El Fna qui rencontrent d’ailleurs un très grand succès.

Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc