Régions

Ifrane: 200 experts au Sommet africain de l’investissement

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5399 Le 27/11/2018 | Partager
Croissance durable, industrie, tourisme… les thématiques
Le 3e forum se déroule les 29 et 30 novembre
sommet-africain-de-linvestissementnotamment-099.jpg

La 3e édition du Sommet africain du commerce et de l’investissement (SACI), Ifrane Forum, se tiendra les 29 et 30 novembre. Ses initiateurs débattront de «La croissance durable au service de l’Afrique émergente» (Ph. YSA)

Et de trois pour le Sommet africain du commerce et de l’investissement (SACI), Ifrane Forum. Placée sous le haut patronage du Roi, cette rencontre se tient en partenariat avec L’Economiste, les 29 et 30 novembre, sous le thème: «La croissance durable au service de l’Afrique émergente». Cette nouvelle édition mettra l’accent sur 4 secteurs d’activité à fort potentiel pour le développement économique et social de l’Afrique et qui constituent des enjeux majeurs pour le continent: industrie, énergies, tourisme et infrastructures.

Plus de 200 décideurs politiques et opérateurs économiques de 25 pays d’Afrique animeront les ateliers du sommet qui met la République du Congo (RDC) à l’honneur. «Plus de 30 personnalités congolaises du monde des affaires y participeront. L'objectif étant de consolider les relations économiques avec le Maroc et concrétiser les partenariats économiques conclus en avril dernier entre les représentants des gouvernements des 2 pays en présence des 2 chefs d’Etat», explique Khadija Idrissi Janati, directrice du forum.

Cette délégation, présidée par Henri Djombo, ministre de l’Agriculture, compte également Alain Akouala Atipault, ex-ministre des Zones économiques, et d'autres grands patrons. Y seront également présents, Paul Obambi, président de la CCI de Brazzaville ou encore Claude Wilfrid Etoka, PDG d’Eco Oil. Face à eux, des intervenants de haut niveau enrichiront la pensée collective autour de l’investissement et le commerce.

«Nous recevons des personnalités d'autres pays du continent comme le Sénégal, Rwanda, Côte d’Ivoire, Nigeria, ou encore le Burkina Faso en qualité d’intervenants dans les panels sectoriels. Le but est de créer une plateforme de partage d’expériences et fournir des recommandations concrètes pour favoriser l’émergence économique du continent», soulignent les responsables du forum.

Trois side-events sont prévus en marge de l'évènement cette année. Ils concernent des thèmes comme  les «Femmes dans l’économie africaine», «Les start-up africaines» et «Les investissements étrangers en Afrique».

L’objectif étant de promouvoir une image positive du continent. Quatre jeunes entrepreneurs africains occuperont l’estrade, le temps d’un panel, pour raconter leurs parcours et partager leurs histoires, afin d’inspirer l’assistance et de démontrer, encore une fois, que l’Afrique est une terre riche par ses jeunes, ses femmes et ses hommes.

Y.S.A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc