Régions

Tourisme: Une belle envolée pour Marrakech

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5399 Le 27/11/2018 | Partager
17% de touristes en plus pour les 9 mois de l’année
L’ensemble des marchés émetteurs en hausse
La ville devrait cartonner pour les fêtes de fin d’année
marrakech_tourisme_099.jpg

Par marché, ce sont les Français qui sont en tête du peloton. A fin septembre, ils étaient quelque 426.000 à visiter Marrakech réalisant plus de 1,8 million de nuitées

Pour un mois de basse saison, Marrakech a frappé fort. Elle a réussi à attirer plus de 200.000 touristes avec une hausse de 5% rien que pour le mois de septembre, portant ainsi le nombre d’arrivées durant les 9 premiers mois à près de 2 millions de touristes. Soit une hausse de 17%. Le taux d’occupation, véritable indicateur de la santé du tourisme, est passé à 58%. Une hausse de 6 points par rapport à la même période en 2017.

Le mois de novembre devrait être encore plus performant. La ville renoue avec la croissance touristique tant attendue et les prochains mois annoncent de belles perspectives. A condition que l’environnement soit sain. Et ce n’est pas le cas actuellement. Les files d'attente à l'aéroport de Marrakech sont sur toutes les lèvres. Un "ras-le-bol" généralisé et largement partagé sur les réseaux sociaux. 

D’autant plus que nous sommes à peine en basse saison. Ce qui veut dire que la masse de voyageurs, qui transitent aujourd'hui, et qui grippent donc la machine, ne représente que la moitié du contingent que Marrakech accueille à d’autres périodes.

Alors quid de la haute saison en avril? Comment absorber demain, et en double, ce que nous peinons à absorber aujourd’hui? «A ce rythme, la bonne saison  et la reprise pourraient être compromises», dénonce Lahcen Zelmat, hôtelier de Marrakech et président de la Fédération nationale de l’industrie hôtelière.

En attendant une décongestion aux postes-frontières promise par le wali de Marrakech, la ville s’apprête à accueillir un décembre très chargé avec notamment plus de 5.000 personnes qui devraient participer à la conférence sur la migration en plus des touristes qui choisissent la cité ocre pour les fêtes de fin d’année. Par marché, ce sont les Français qui sont en tête du peloton.

A fin septembre, ils étaient quelque 426.000 à visiter Marrakech, réalisant plus de 1,8 million de nuitées, suivis par les touristes du Royaume-Uni avec 154.000 touristes. La hausse la plus spectaculaire a été enregistrée sur les marchés espagnol et allemand et qui était respectivement de 46 et 32%.

Depuis deux ans, Marrakech a réussi à avoir une visibilité sur ce marché, premier émetteur de forfaits touristiques, grâce à une stratégie spécifique mise en place par le Conseil régional du tourisme et l’ONMT. Stratégie qui s’est traduite par des routes aériennes entre l’Allemagne et Marrakech. 

Cet effort a payé. En l’espace de trois ans, l’évolution du nombre de touristes allemands a progressé de plus de 30%, alors qu’au départ, ce n’était pas gagné, les Allemands préférant les produits balnéaires. Aujourd’hui, Marrakech souhaite davantage et mise sur une croissance de 30% de plus sur les trois prochaines années à venir, espère le CRT.

De notre correspondante permanente, Badra BERRISSOULE

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc