Entreprises

Des assises sur l'audit du secteur public

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:5385 Le 02/11/2018 | Partager
L'ordre des experts-comptables tiendra la 6e édition le 8 novembre
Certification des comptes de l'Etat, lisibilité des comptes publics locaux…les thèmes qui seront abordés
issam-maguiri-2-085.jpg

Issam Maguiri, président de l'Ordre des experts-comptables: «Ces assises constituent une étape importante dans la préparation du congrès africain de la profession comptable prévu en juin 2019» (Ph. L'Economiste)

«Dans le public comme dans le privé, nous parlons d'atteinte des objectifs, d'efficience et de performance. Le rôle de l'auditeur est de susciter la qualité, de pousser  à faire le maximum», souligne Issam Maguiri, président de l'Ordre des experts-comptables(1).

La profession se prépare à tenir jeudi 8 novembre ses 6e assises sur «L'audit dans le secteur public et les impératifs de transparence et de reddition des comptes». Un choix qui n'est pas fortuit. La manifestation permettra d'abord de préparer le congrès africain de la profession comptable prévu en juin 2019 à Marrakech en collaboration avec la Fédération panafricaine des professionnels de la Comptabilité. Un congrès où sont attendus 1.200 à 1.500 professionnels de 55 pays qui débattront de la performance dans le secteur public.

Les assises seront l'occasion de dresser un état des lieux de l'audit dans le secteur public. Un comité scientifique composé d’experts-comptables, de représentants de la Cour des comptes,  de la direction des Entreprises Publiques, de la direction générale des collectivités locales ainsi que de la Trésorerie Générale du Royaume a été constitué.

Ce comité a été chargé de décliner les axes des travaux qui seront menés: audit des établissements publics, certifications des comptes de l'Etat et  lisibilité des comptes publics et ceux des collectivités territoriales. «Nous avons une expérience avec les établissements et entreprises publiques qui étaient les premiers à faire l'objet d'un audit. Nous pourrons évaluer et proposer des pistes d'amélioration», indique Aziz El Khattabi, président du Conseil régional de Rabat et du Nord.

L'audit des comptes de l'Etat pourrait aboutir à la certification,  mais cela nécessite au préalable la mise en place d'une comptabilité, l'établissement d'un bilan d'ouverture…. Un chantier piloté par la Trésorerie générale du Royaume. Et un accompagnement pourrait être également assuré par la profession comptable qui a participé à l'élaboration du référentiel comptable de l'Etat.

Comme c'est le cas dans des pays avancés, la profession pourrait contribuer à améliorer la performance du secteur public. Plusieurs domaines sont listés dont la mise en place de systèmes de contrôle qualité, d'audit interne et externe ainsi que le développement de systèmes d'éducation et de formation de professionnels  de la comptabilité publique.

-----------------------------------------------

(1) En prélude aux assises de la profession prévues le 8 novembre 2018.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc