Régions

Ifrane: Les opérations de déneigement se poursuivent

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5382 Le 30/10/2018 | Partager
Toutes les sections de la petite Suisse marocaine sont ouvertes
Les routes menant à Boulemane et Midelt toujours coupées
Les chutes de neige de ce mardi risquent de ralentir les travaux de remise en service
ifrane_neige_082.jpg

Les équipes de viabilité hivernale relevant de la délégation provinciale de l’équipement et du transport d’Ifrane, ainsi que les autorités locales, ont élaboré un plan d’action pour engager des travaux de déneigement sur les axes routiers. Sur les 740 km que compte la province, chaque année, plus de 600 km sont enneigés (Ph. YSA)

L’Hiver s’installe dans le Royaume avec des précipitations, de la neige et du froid. Au Moyen Atlas, les localités d’Imouzzer, Ifrane, Michlifen, Azrou, El Hajeb, Midelt et Boulemane sont les plus touchées. Celles-ci ont connu le week-end dernier d’importantes chutes de neige.

Plus de 40 cm de belle poudreuse, voire 50 cm sur les hauteurs, recouvrent l’ensemble de la région. Ceci alors qu’on est encore en octobre. En 2017, les premières chutes de neige ont été enregistrées vers mi-décembre.

Pour cette année, la saison hivernale a démarré avec des pluies et des neiges inédites. Ce qui promet en conséquence une bonne campagne agricole et une belle saison touristique. Surtout dans les zones de montagne, où la neige serait abondante (Ifrane, Michlifen, Boulemane, Bouyablane et Oukaïmeden). En attendant, la direction de la météorologie nationale est de plus en plus réactive.

A travers des bulletins d’alerte, ses services communiquent régulièrement les prévisions météo, et appellent à la vigilance. En ce sens, les autorités de la province d’Ifrane ont été avisées, depuis mercredi dernier, quant aux chutes de neige. «Nous avons préparé le dispositif nécessaire aux interventions en coordination avec les différents services concernés», indique Abdelhamid Al Mazid, gouverneur d’Ifrane.

En fait, l’organisation, basée sur les fonctionnements des précédents hivers, permet d’optimiser et de mutualiser les moyens déployés sur le Moyen Atlas, notamment les fraises de déneigement, grâce à un pilotage coordonné des interventions de déneigement par les équipes de viabilité hivernale. Ainsi, la délégation provinciale de l’équipement et du transport (DPET) d’Ifrane et les autorités locales ont élaboré un plan d’action pour engager des travaux de déneigement sur les axes prioritaires.

Concrètement, les routes nationales reliant Immouzzer, Ifrane, Azrou et Meknès ont été rapidement dégagées. «En outre, la route nationale N°13 qui relie Azrou à Midelt et la route provinciale N° 707 reliant Ifrane à Boulemane sont encore coupées», souligne Mohamed El Hafiane, directeur provincial de l’équipement à Ifrane.

«Actuellement, toutes les sections d’Ifrane sont ouvertes, mais sur certains axes, les travaux de déneigement sont en cours (du côté de Midelt notamment), et nous ne pouvons pas laisser les usagers s’aventurer avant la fin des opérations», explique-t-il.

Il en est de même pour la route entre Boulemane et Boulaâjoul, dont le déneigement est qualifié de problématique. Vu la difficulté de cet axe, l’opération nécessite un peu plus de temps. Surtout que le bulletin d’alerte annonce des chutes de neige encore ce mardi. Ce qui devrait ralentir les travaux de sa remise en service.

«Toutefois, afin d’éviter tout désagrément, une campagne de communication intensive a été menée au niveau de la télévision et la radio», affirme El Hafiane. Et de conclure, «les numéros de téléphone de la DPET (ndlr: 0660192155/0679823680) sont au service des usagers et demandeurs d’informations. N’hésitez pas à nous contacter».

21 engins pour le déneigement

Côté matériels, la DPET d’Ifrane déploie 21 engins (12 camions étraves, 3 trucks, une niveleuse et 5 fraises) pour déneiger rapidement les axes routiers. Elle mobilise également 3 ingénieurs, 9 techniciens et 20 chauffeurs, sur les 740 km que compte la province d’Ifrane. Sur ce réseau, pas moins de 600 km sont enneigés chaque année en période hivernale. Pour ces premières chutes, les agents des équipes de déneigement ont été particulièrement mobilisés sur l’ensemble du réseau routier le week-end dernier. Cette organisation a permis de rouvrir rapidement les accès à la petite Suisse marocaine. Notons, enfin, que la vague glaciale qui fait frissonner les petites bourgades du Moyen Atlas va continuer de sévir jusqu’au week-end prochain. Les chauffages et bois de feu sont de mise. Surtout qu’ici, le thermomètre frôle les -4 °C le soir.

Y. S. A.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc