Entreprises

L’embellie se poursuit pour Maroc Telecom

Par Franck FAGNON | Edition N°:5376 Le 22/10/2018 | Partager
Hausse de 4,3% du chiffre d’affaires et de 4% de l’Ebitda à fin septembre
Les activités au Maroc confirment leur regain de forme grâce notamment à la data
Le groupe maintient ses prévisions pour l’ensemble de l’année
maroc_telecom_resultats_076.jpg

Les voyants restent bien au vert pour l’opérateur de téléphonie après neuf mois. Ces résultats confortent le groupe dans ses prévisions pour l’ensemble de l’année

Auteur d’un premier semestre solide, Maroc Telecom a permis d’atténuer la baisse des profits des entreprises cotées en compensant en partie les contre-performances de l’industrie et de l’immobilier. Les voyants restent bien au vert pour l’opérateur de téléphonie après neuf mois. Son chiffre d’affaires a progressé de 4,3% (+3,3% à taux de change constant) à 27 milliards de DH à fin septembre. L’Ebitda (résultat opérationnel avant amortissements) s’est amélioré de 4% à 13,5 milliards de DH.

Le résultat net ajusté part de groupe s’est établi à 4,6 milliards de DH, en hausse de 3%. Ces résultats confortent le groupe dans ses prévisions pour l’ensemble de l’année. «Le troisième trimestre 2018 confirme la tendance positive observée depuis le début de l’année dans l’ensemble des marchés», a commenté Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom.

Le Maroc est redevenu le moteur de croissance du groupe grâce, entre autres, au succès de la data. Le chiffre d’affaires y a progressé de 5,1% à 16 milliards de DH dont 10,5 milliards de DH (+5%) sur le segment mobile. Maroc Telecom a recruté 770.000 clients dans le mobile en neuf mois. Ce dynamisme commercial couplé à la hausse de l’usage data permet à l’Arpu mixte (revenu moyen par client) de poursuivre son redressement pour s’élever à 59,1 DH/mois.

Agile dans le mobile, le groupe l’est aussi sur le marché du fixe et internet. Les offres haut débit (ADSL et fibre optique) séduisent plus de clients. Le parc a augmenté de 10,2% à 1,5 million d’abonnés. Les activités fixe et internet ont généré un revenu en hausse de 3,6% à 6,9 milliards de DH dont une croissance du chiffre d’affaires data de 10% à 2,2 milliards de DH. L’Ebitda au Maroc a progressé de 5,2% à 8,6 milliards de DH.

A l’international où le parc mobile s’est élargi de 3,7 millions de relations (37,8 millions au total), le groupe a amélioré son chiffre d’affaires de 4,6% (2,4% à taux de change constant) à 12,2 milliards de DH. Le recrutement dans le mobile est soutenu au Niger, au Togo, au Mali, au Bénin et en Mauritanie.

Les activités à l’étranger ont dégagé un Ebitda de 4,9 milliards de DH, en hausse de 1,8%, mais stable à taux de change constant. «Malgré une forte pression concurrentielle et réglementaire, les filiales africaines maintiennent une dynamique positive avec une contribution significative aux résultats du groupe», se réjouit le président du directoire.

Les investissements du groupe ont totalisé 4,7 milliards de DH sur les neuf premiers mois, en retrait de 14,3% par rapport à la même période en 2017. Ce recul provient essentiellement du Maroc où les investissements sont passés de 3,1 milliards de DH à 1,8 milliard. Dans les filiales africaines, ils ont augmenté de 24,2% à 2,9 milliards de DH.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc