Competences & rh

HEM réorganise son campus de Fès

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5372 Le 16/10/2018 | Partager
La business school veut participer au développement régional
Tribunes libres, conférences-débats, partage de savoirs…au menu

S’associer et participer au développement régional. Telle est l’ambition du top management du groupe HEM. En tête, Yasmine Benamour et Hassan Sayarh, respectivement l’administrateur et le directeur général de la 1re business school privée au Maroc, ont convié dernièrement la presse au campus HEM Fès.

«Nous avons une nouvelle stratégie locale, un nouveau plan d’action et une nouvelle direction au sein de ce campus», annoncent-ils. Ainsi, Khalid Khamlichi vient d’être nommé nouveau directeur de HEM Fès, en remplacement de Hanane Alami, occupant désormais des responsabilités centrales.

Dès sa nomination, le nouveau directeur de l’établissement a établi un plan d’action pour «accompagner la région Fès-Meknès sur le plan de la formation des compétences». S’articulant autour de trois axes, sa feuille de route s’appuie sur la culture du débat et le partage des savoirs. «Nous engagerons un débat public sur des sujets d’actualité intéressant les citoyens de la région», souligne Khamlichi.

Invitant des responsables politiques, universitaires et simples citoyens, cette 10e édition de l’université citoyenne de Fès discutera, entre autres, de la sécurité, la gouvernance locale, le système éducatif, et la région Fès-Meknès ancien-nouveau pôle industriel?

Au total, 9 cours pluridisciplinaires d’initiation et de sensibilisation seront dédiés à la vie socio-politique, économique et culturelle du Maroc. Au terme de ces réflexions, les personnes «assidues» recevront des certificats de participation. Signalons que les habitants de la ville de Meknès seront également invités à une 1re édition de l’université citoyenne dans la capitale ismaïlienne.

A travers ces rencontres, HEM entend ouvrir le dialogue entre les citoyens, élus et décideurs locaux pour aborder et traiter des problématiques relevant des affaires locales et ceci dans le cadre de rencontres régulières. Initiées sous l’intitulé «les Je Dis de la gouvernance locale», ces agoras de la pensée commune, qui se tiendront les «jeudis», ambitionnent une réelle gouvernance participative dans la région Fès-Meknès.

Dans le cadre de son projet «HEM Start & Up», l’école adressera une 2e invitation aux entreprises, porteurs d’idées, TPE et entreprises sociales. Le but est de favoriser le rapprochement des entrepreneurs, acteurs associatifs, diplômés et porteurs de projets, donc de réunir pour échanger, partager et développer.

«Nous organiserons des rencontres, un programme de mentoring et de networking, ainsi que des séminaires de formation de base pour accompagner et encourager l’entrepreneuriat local», expliquent les responsables du groupe.

Le campus HEM Fès lancera une série d’actions (ateliers, visites, rencontres...) visant à valoriser le patrimoine culturel, artisanal, culinaire, musical, matériel et humain de la région et de la ville de Fès en particulier. Ce qui permettra aux jeunes de se rapprocher, voire de se réconcilier avec leur ville.

Des compétitions de talents artistiques (HEM Talent Show) et/ou de culture générale (Le Grand Jeu HEM), des conférences animées par des coachs et des spécialistes de haut niveau, figurent également au programme. Le but étant d’aider les lycéens à surmonter certaines difficultés quotidiennes comme la connaissance de soi, la gestion du stress ou encore le choix de son orientation et de son métier d’avenir. 

Reconnaissance

«Nous sommes une grande école supérieure qui a un statut particulier. En plus de sa reconnaissance affirmée du monde de l’Entreprise et de l’International, la Business School privée n°1 au Maroc a été reconnue cette année également par l’État. Une reconnaissance accordée à tous ses campus implantés dans cinq villes (Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger et Fès)», expliquent les responsable de HEM. En cette année 2018, leur groupe fête ses 30 ans d’existence, d’expérience, formation, débats, citoyenneté et passion. Créé en 1988, HEM est un établissement privé d’enseignement supérieur en gestion et de recherche. «Nous sommes, à ce jour, le premier et unique investissement de l’International Financial Corporation (SFI) -membre du groupe de la Banque mondiale-, dans l’éducation privée au Maroc», indique Yasmine Benamour. Selon elle, «la mission de HEM est de former des managers citoyens alliant savoir et savoir-agir à travers une démarche pédagogique adaptée, une politique de recherche innovante et une équipe pluridisciplinaire». Signalons enfin que le groupe HEM dispose d’un institut des métiers «Med Métiers - L’institut supérieur des métiers industriels» à Tanger.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc