Entreprises

Enactus: Opération Coaching des ingénieurs Emistes

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5357 Le 25/09/2018 | Partager
Les étudiants ingénieurs représenteront le Maroc aux Etats-Unis
3.000 étudiants et leaders du monde académique attendus

L’équipe Enactus EMI ira représenter le Maroc à San José en Californie (Etats-Unis) pour les phases finales de l’Enactus World Cup. L’évènement aura lieu du 7 au 12 octobre prochain. C’est dans ce contexte que l’Association des ingénieurs de l’école Mohammadia (AIEM) a organisé pour le compte des élèves ingénieurs une séance de coaching, qui a eu lieu le samedi 22 septembre à la Marina de Casablanca.

Les anciens de l’école ont organisé une session de preview des pitchs de l’équipe. Une sorte d’évaluation d’étape des pitchs, pour peaufiner leurs présentations. La rencontre de samedi visait à «challenger les élèves par des anciens, des entrepreneurs et patrons de grandes entreprises pour leur donner un maximum de feedback», explique Youssef Chaqor, vice-président de l’association, en charge du projet entrepreneuriat.

Enactus World Cup est le rendez-vous annuel international qui regroupe les équipes championnes nationales à travers le monde. L’évènement réunira plus de 3.000 étudiants et leaders du monde académique et professionnel, qui auront à exposer l’impact de leurs projets sur leur communauté.

Les pensionnaires de l’EMI (génie industriel, génie mécanique…) arrivent fréquemment à se démarquer aux compétitions nationales avec des produits dont le développement requiert une technicité. L’école met à leur disposition des locaux, des machines pour tests… Les futurs ingénieurs sont également assistés par des professeurs bénévoles.

Composée d’une quarantaine de membres, l’équipe EMI est championne du Maroc du concours Enactus 2018. Elle présentera trois projets: Bluebinet, Stepergy et Dif’2. Dans le cadre des différents projets, des bénéficiaires (artisans, techniciens, potiers…) sont intégrés au dispositif.

Au démarrage du projet, ils bénéficient de formations pour une mise à niveau. «Notre devoir est de donner le savoir-faire à des personnes qui peuvent en générer des revenus», explique Fatima Zahra Boumenzeh, élève étudiante et responsable de la cellule communication et marketing du club Enactus EMI. Les trois projets intègrent une dizaine de bénéficiaires.

■ Stepergy: Eclairage alimenté par la force de la gravité
Stepergy est un dispositif d’éclairage alimenté par la force de la gravité et n’ayant besoin d’aucune autre énergie extérieure. Stepergy est un dispositif d’éclairage constitué d’une poulie, d’engrenage, d’une LED et un sac. Le mécanisme est alimenté par la force de la gravité et permet de transformer l’énergie mécanique en énergie électrique. Le mouvement d’une masse déclenche un engrenage qui actionne un générateur puis allume une lampe pendant 15 minutes. Pour renouveler le cycle, il suffit de soulever la masse. Développé depuis 1 an, le projet améliore la vie de 4 bénéficiaires.

■ Dif’2: Chauffage écologique à base d’argile
Le projet Dif’2 est basé sur un concept innovant de chauffage écologique à la fois décoratif et économique. Fabriqués en terre cuite, ses dômes, teintés en noir, captent puis propagent la chaleur produite par des bougies recyclées, rechargeables, personnalisables et écologiques, de manière progressive.
L’équipe a lancé un deuxième prototype plus élaboré qui chauffe à une température plus élevée et cible une clientèle urbaine. Bien qu’étant fabriqué à base d’argile, le développement de ce produit exige des connaissances en matière de transfert de chaleur et de diffusion thermique.
Le produit est une alternative au bois de chauffage ou le charbon, qui expose à de graves risques de santé. «Ces évolutions permettent de générer plus de bénéfices aux entrepreneurs qui ont adopté le produit», explique Laouija Othmane, membre de l’équipe.

■ Bluebinet pour réduire la consommation d’eau de 72%
Au Maroc, 400 millions de m3 d’eau sont gaspillés annuellement. Pour inverser ces chiffres, les élèves ingénieurs ont développé Bluebinet. Le produit est un adaptateur à robinet équipé d’un capteur infrarouge. Le dispositif permet de réaliser des économies d’eau de l’ordre de 72%. Installé sur un robinet classique, celui-ci le rend similaire à un mitigeur à infrarouge.
Le développement du produit, lancé depuis 2 ans, a intégré un lauréat de l’OFPPT. Ce dernier l’assemble et bénéficie des retombées de la commercialisation. Jusqu’à présent, 695 unités ont été écoulées, pour un chiffre d’affaires de 416.000 DH.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc