Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5331 Le 08/08/2018 | Partager

■ Dernière flotte pour Iran Air

iranair_031.jpg

Iran Air a pris possession de 5 ATR 72-600 additionnels, avant que les nouvelles sanctions des Etats-Unis contre l’Iran ne tombent. Des appareil livrés hier, le 7 août, à l’aéroport de Mehrabad. Suite à la dénonciation encore une fois en mai dernier de l’accord historique de 2015 sur le programme nucléaire, l’Iran se retrouve à la merci des grandes puissances. Un embargo qui remet en question sa flotte aérienne.

■ Facebook s’accapare WhatsApp

facebook_wattsap_031.jpg

Facebook lance la monétisation de WhatsApp. L’application  de messagerie WhatsApp dévoilera de nouvelles options payantes pour les entreprises voulant communiquer avec les utilisateurs. Le réseau social Facebook avait racheté en 2014 pour 16,3 milliards d’euros la messagerie WhatsApp, qui avait déjà dès 2016 commencé à fournir à Facebook les informations téléphoniques des utilisateurs.

■ Brexit: La banque britannique HSBC se réorganise

hsbc_brexit_031.jpg

 

Au moment où le secteur financier accélère les préparatifs en vue du Brexit, la banque britannique HSBC a annoncé  le rattachement juridique vers sa filiale française d’activités européennes qui étaient jusqu’à présent contrôlées depuis Londres.  La première banque européenne ne fait pas référence explicitement au Brexit, mais explique qu’elle «ajuste ses activités pour continuer à servir au mieux ses clients dans un contexte d’évolution politique et réglementaire en Europe». Dans les faits, sa filiale britannique HSBC Bank, basée à Londres, va perdre le contrôle de sept succursales européennes, qui seront désormais rattachées à HSBC France, à Paris. Il s’agit des activités de la banque en Belgique, République tchèque, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Espagne. Ce transfert devrait être effectif durant le premier trimestre 2019, soit juste avant la sortie effective du Royaume-Uni de l’UE, prévue fin mars.  La banque n’évoque pas par ailleurs le transfert d’activités réalisées à Londres vers la France, alors qu’elle avait prévenu de longue date que le Brexit pourrait la contraindre à déplacer jusqu’à un millier d’emplois vers Paris.

■ France: Le déficit commercial se creuse

france_commerce_031.jpg

 

Le déficit commercial français s’est creusé légèrement en juin 2018, de 200 millions d’euros. Et ce, malgré une bonne performance des exportations industrielles, qui a été effacée par les importations de pétrole. Par rapport au mois de mai, le déficit commercial est passé de 6 milliards à 6,2 milliards d’euros, ont précisé les Douanes dans un communiqué. Sur les douze derniers mois, le déficit cumulé atteint 62,9 milliards d’euros, tandis qu’il s’était élevé à 63,4 milliards pour l’année calendaire 2017.
En juin, les exportations françaises ont réalisé une bonne performance, grâce à la relance des livraisons aéronautiques et spatiales et un raffermissement des ventes de produits de l’industrie automobile. En revanche, les importations de produits énergétiques se sont amplifiées. Les achats d’hydrocarbures naturels enregistrant «une poussée très prononcée, sous l’effet combiné d’une hausse du volume des approvisionnements et d’une hausse des prix».

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc