Régions

400 bus pour le transport scolaire

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5317 Le 18/07/2018 | Partager
Une initiative de la Région pour appuyer la scolarisation en milieu rural
Un projet de 700 millions de DH qui inclut raccordement aux réseaux et réfection de routes rurales
bus_scolaire_bon.jpg
Le transport scolaire est l’une des priorités du Conseil de la Région qui ambitionne d’acquérir 400 bus d’ici 2020  (Ph. Adam)

Le Conseil de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma vient de débloquer une enveloppe budgétaire de 700 millions de DH pour venir en aide aux communes rurales du Nord. Il s’agit d’un véritable bol d’air frais qui servira à désenclaver les communes rurales du nord et à améliorer leur équipement. 400 millions seront dédiés au programme de construction et de mise à niveau des routes dans le monde rural et 150 millions au raccordement des communes au réseau de distribution d’eau potable et d’électricité. Les 150 millions de DH restants financeront le programme d’appui à la scolarisation avec un ambitieux projet d’acquisition de 400 bus de transport scolaire pour couvrir l’ensemble des communes rurales relevant de la région.
Ces projets seront menés, selon le Conseil de la Région, par l’Agence régionale d’exécution des projets (AREP) qui se chargera de la mise en œuvre de ce programme sur une période de trois ans. Le délai de réalisation devra s’étaler jusqu’en 2020. Véritable bras armé du Conseil de la Région, l’Arep engage de la sorte ses premiers projets depuis sa création il y a une année. A ce sujet, l’Agence a validé la réalisation de plusieurs études et travaux pour un budget global de 376 millions de DH. Cette enveloppe permettra de lancer des études relatives à l’assainissement des centres ruraux, aux travaux de préparation de 5 centres ruraux, au remplacement de 150 salles de classe ainsi qu’aux travaux devant être réalisés au niveau des corniches des différents centres urbains. Concernant le secteur éducatif, un budget de 32 millions de DH a été également approuvé pour la mise à niveau des établissements scolaires en milieu rural et des internats du cycle secondaire collégial/qualifiant. A cela s’ajoute la construction de 6 centres de formation et d’accompagnement des jeunes pour leur insertion. Quant au secteur de la pêche artisanale, il bénéficiera d’une enveloppe de 10 millions de DH destinée à appuyer les acteurs, tandis que 9,5 millions de DH seront consacrés à l’équipement des stades de proximité. Par ailleurs, l’Arep a validé un budget de 11 millions de DH pour le soutien au secteur culturel, tandis que plus de 5 millions de DH seront consacrés à l’artisanat et l’économie solidaire.  A noter que le plan de développement régional présenté par le Conseil en 2017 prévoit d’investir 13 milliards de DH sur la période 2017-2022.
L’objectif à moyen terme est d’arriver à accompagner le développement démographique de la Région qui gagnera un demi-million d’habitants pour atteindre les 4 millions en 2022.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc