Impact Journalism Day

L’assistant chirurgien

Par L'Economiste | Edition N°:5294 Le 14/06/2018 | Partager
acer_094.jpg

(Ph. Adora Med)

Les chirurgiens ont l’un des métiers les plus exigeants au monde, et vivent des situations stressantes quotidiennement. Souvent, ils doivent quitter l’environnement stérilisé de la salle d’opération pour vérifier les radiographies du patient pendant l’opération, ce qui se traduit par la perte d’un temps précieux et une augmentation des risques d’infection.

En Slovénie, l’entreprise Adora Med a conçu un assistant interactif qui facilite le travail du chirurgien tout en améliorant les soins apportés au patient. Il permet de consulter les scanners du patient pendant l’opération et dans l’environnement stérilisé du bloc opératoire, sans contact, grâce à un logiciel de reconnaissance des gestes.

Concrètement, le chirurgien télécharge les scanners du patient sur son ordinateur et peut y avoir accès grâce à un bracelet électromagnétique placé autour de son bras et connecté via Bluetooth. Ses capteurs répondent aux instructions que le praticien formule par des gestes de la main : le poing serré, les doigts écartés, des mouvements vers la gauche, vers la droite ou vers le haut.

«L’assistant Adora est un outil dernière génération prometteur qui permet aux chirurgiens de manipuler à distance des images multi-couches (IRM et CT-scan) lors des opérations orthopédiques complexes. Il m’a déjà aidé à réaliser des dizaines de manipulations compliquées», souligne le docteur Jyrki Nieminen, un chirurgien de Coxa, le plus grand hôpital orthopédique de Finlande, où ce dispositif est déjà en place.

Plusieurs études conduites au Centre médical de Maribor montrent que l’utilisation de l’assistant d’Adora Med et d’autres dispositifs similaires réduit la durée des interventions de 20%.

Maja PrijateljVidemšek

delo_ijd.jpg
 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc