Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5272 Le 15/05/2018 | Partager

■ Il gagne deux fois à la loterie la même semaine!
A peine avait-il fini de fêter sa victoire à la loterie cinq jours plus tôt qu’un Australien a dû remettre ça, en apprenant qu’il avait touché le jackpot pour la seconde fois en moins d’une semaine. Après avoir gagné lundi 7 mai 1.020.487 dollars australiens (644.000 euros), le quadragénaire, dont l’identité n’a pas été dévoilée mais qui vit à Bondi, une banlieue balnéaire de Sydney, a récolté samedi 1.457.834 AUD.
«Je me suis juste dit que c’était trop beau pour être vrai», a-t-il dit lundi à NSW Lotteries, l’organisme officiel gérant la loterie dans l’Etat de Nouvelles-Galles du Sud. «La probabilité de gagner deux fois en si peu de temps est sans doute nulle. J’adorerais pouvoir donner des conseils aux autres sur la façon de gagner la loterie. Mais je n’en ai pas». «Je ne vais pas être stupide», promet-il au sujet de ce qu’il fera de son pactole, en disant envisager un investissement immobilier à Sydney, l’achat d’une nouvelle voiture et «cela va sans dire, des vacances à Honolulu». NSW Lotteries s’est dit dans l’incapacité d’estimer la probabilité de gagner deux fois dans la semaine, sachant que celle de l’emporter une fois est d’une chance sur 1,845 million.  «Nous ne connaissons personne qui ait gagné deux fois dans la semaine», a déclaré à l’AFP le porte-parole de NSW Lotteries, Matt Hart.
«Il y a des gens qui ont gagné deux fois dans leur vie, mais pas deux fois dans la semaine».

■ Les banques brésiliennes fermeront pendant la Coupe du monde
Au Brésil, pas question de manquer une miette des matches de l’équipe nationale au Mondial de football: même les banques ont été officiellement autorisées à fermer partiellement leurs portes les jours de rencontres de la Seleçao. La Banque centrale du Brésil (BCB) a en effet stipulé dans une circulaire datée de mercredi que les agences bancaires «pourront modifier les horaires d’accueil du public les jours de matches de la Seleçao lors de la Coupe du monde». La loi brésilienne oblige normalement les banques à être ouvertes au public au moins cinq heures, une durée minimale réduite exceptionnellement à quatre heures pour que les employés puissent suivre les exploits de Neymar et compagnie en Russie. La plupart des banques brésiliennes ouvrent d’habitude de 10h00 à 16h00, mais elles fermeront certainement plus tôt le 17 juin, le coup d’envoi du premier match du Brésil, contre la Suisse, étant prévu à 15h00 heures locales. Le décalage horaire avec la Russie étant de six heures, d’autres matches seront diffusés dans la matinée au Brésil, comme le deuxième de la Seleçao, contre le Costa Rica, à 9h00. Dans le pays le plus titré de l’histoire de la Coupe du monde, avec cinq trophées, les rues sont souvent pratiquement désertes pendant les rencontres de l’équipe nationale lors de la compétition, une grande partie de la population étant rivée sur les téléviseurs. De nombreuses entreprises autorisent leurs employés à rentrer chez eux pour regarder les matches et certaines installent des écrans sur le lieu de travail pour limiter les dégâts en termes de productivité.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc