Entreprises

Attijariwafa bank parie sur la TPE

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5269 Le 10/05/2018 | Partager
Lancement des trophées Ana Maak

AWB élargit l’horizon de son dispositif d’accompagnement aux entreprises en y intégrant les petites entreprises. Dans la continuité de son engagement en faveur de l’accélération de la croissance de cette catégorie d’entreprises, la banque lance les trophées Ana Maak.

«Par ce biais, nous voulons valoriser et récompenser le talent, l’ambition et la réussite des TPE marocaines», fait valoir Karim Idrissi Kaitouni, directeur exécutif en charge du marché de l’entreprise au sein de la banque. Le concours est gratuit et ouvert à toutes les entreprises, clientes ou non, réalisant un chiffre d’affaires inférieur ou égal à 10 millions de DH. L’appel à candidature a démarré hier (mardi 8 mai) et prend fin le 8 juin.

«Sur le terrain, les TPE veulent plus que du financement. Elles nous demandent qu’on les prenne par la main. Qu’on les accompagne, les forme et conseille au quotidien sur leur business. Elles demandent aussi qu’on leur crée des opportunités par des mises en relation. En dépit du fait que ce ne soit pas notre métier, nous avons accepté de jouer le rôle d’accompagnement», explique Khalid Lakhiari, responsable animation commerciale TPE au sein d’AWB.

La banque devient un acteur clé de l’écosystème entrepreneurial. Avec une enveloppe de 7 milliards de DH, elle a financé plus de 32.500 petites entreprises, en 2017. Pour 2018, la banque se fixe le cap de 40.000 TPE à financer, avec une enveloppe de près de 8 milliards de DH. Dès 2016, elle a développé une relation de proximité avec les TPE, dans plusieurs localités, à travers un dispositif d’accompagnement baptisé «Dar al Moukawil».

Aujourd’hui, le concept est disponible sous forme de plateforme web et centre physique. Le premier centre physique Dar al Moukawil a ouvert ses portes en juillet 2017 à Aït Melloul. On en compte actuellement quatre à travers le Maroc dont celui de Tanger, El Jadida et Marrakech.

D’ici la fin d’année, 6 centres supplémentaires verront le jour: Rabat, Fès, Meknès, Casablanca, Laâyoune et Al Hoceïma. A ce jour, ces centres ont assuré plus de 370 sessions de formation pour environ 6.000 TPE «clientes ou non», précise le management.

Pour aller plus loin, 2 nouveaux services sont lancés: les B2B sectoriels et les journées marché, aux travers desquelles de grands donneurs d’ordre ouvriront leurs marchés à des TPE performantes.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc