International

Le suisse Nestlé s’allie à Starbucks

Par Omar KETTANI | Edition N°:5268 Le 09/05/2018 | Partager
Il entend gagner plus de parts de marché avec cette alliance
Montant de l’opération: 5,97 milliards d’euros
nestle-068.jpg

En scellant son accord avec Starbucks, le groupe helvétique poursuit son développement à l’international en s’insérant davantage sur le marché US (Ph. AFP)

Les affaires de Nestlé vont bon train en 2018. Après avoir inauguré, dans l’empire du Milieu, deux unités de produits destinés à des fins médicales spéciales, et aux soins de la peau, l’entreprise helvétique poursuit sa conquête internationale. Son dernier succès, un partenariat conclu avec le géant de Seattle, Starbucks.

L’opération dont le montant s’élève à 7,15 milliards de dollars, soit près de 5,97 milliards d’euros, permettra à la firme suisse d’imposer son leadership sur le continent nord-américain. Le café étant l’un des points forts de Nestlé, cet accord s’inscrit au cœur de la stratégie du géant suisse. Pour Mark Schneider, directeur général du groupe: «Cette transaction marque une étape importante pour les activités de café de Nestlé. Le café représente d’ailleurs l’une des activités à forte croissance».

Soulignons que cette nouvelle alliance concerne essentiellement la vente de produits Starbucks dans les grandes surfaces, à l’image des cafés en poudre et en grain. De ce fait, Nestlé obtient l’exclusivité de la distribution de la production commercialisée par l’entreprise américaine. Schneider énonce à ce sujet: «Avec Starbucks, Nescafé et Nespresso l’entreprise réunit le trio de marques le plus connu dans le secteur». 

Rappelons que cet investissement vient après ceux opérés par Nestlé en Amérique du Nord. Nous pouvons citer parmi eux le rachat de Chameleon Cold-Brew, et l’insertion dans le capital de l’entreprise US Blue Bottle Coffee il y a neuf mois. Le marché américain étant le point noir du titan helvétique.

Jean-Philippe Bertschy, analyste chez Vontobel, voit dans ce deal une véritable surprise et un moyen de développement pour Nestlé: «Le groupe suisse a de nouveau surpris le marché avec une transaction inattendue».  Il ajoute également que «cette alliance avec une entreprise américaine l’aidera à se tailler une plus grande part du marché transatlantique». 

Le vecteur emploi n’est pas en reste. Près de 500 employés de Starbucks prendront part aux activités de Nestlé sur le sol américain. Ils collaboreront avec le géant suisse dans le cadre de l’innovation et des stratégies de commercialisation. Notons qu’annuellement, Starbucks enregistre un chiffre d’affaires de 2 milliards de dollars dans ce secteur.

Autre fait majeur, celui de  l’activité café qui est devenue la pierre angulaire de Nestlé,  depuis l’accession de Mark Schneider à la direction générale. D’ailleurs, en Europe et en Afrique, Nespresso, filiale opérant dans la production du café en dosette, enregistre un franc succès. Sous nos latitudes, Nespresso s’inscrit comme une réussite importante auprès d’une catégorie élitiste de la population. Selon les informations récentes, les Marocains consomment près de 20 tasses par an et par habitant (cf. L’Economiste n°5156 du 27 novembre 2017).

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc