Finances-Banques

Le marché peine à sortir de son sommeil

Par Franck FAGNON | Edition N°:5266 Le 07/05/2018 | Partager
atlanta_gains_066.jpg

La valeur s’est appréciée de 1,80% à 78 DH sur un volume de 4,5 millions de DH. Sur un an, elle porte ses gains à 49%

A en croire un dicton boursier, il faut vendre ses actions en mai. Si tel devait être le cas sur la place Casablancaise, il ne connaîtrait pas beaucoup de succès cette année puisque les investisseurs sont quasi absents.

Après un net recul en avril, les transactions sur le marché ont encore sensiblement chuté après les premières séances de mai. Vendredi, le volume d’affaires s’est limité à 34 millions de DH. Addoha a été la valeur la plus recherchée de la séance. Elle a drainé 9,4 millions de DH.

L’immobilière a poursuivi sa baisse avec une contre-performance de 3,63% à 23,13 DH. Atlanta profite de l’atonie du marché pour monter sur le podium des valeurs les plus liquides. Elle a mobilisé 4,5 millions de DH, terminant en hausse de 1,80% à 78 DH. Maroc Telecom s’est stabilisée à 155,50 DH sur un volume de 3,3 millions de DH.

Du côté des indices, le Masi a achevé la séance sur une hausse de 0,38% à 13.038,74 points. Le baromètre des valeurs les plus liquides s’est apprécié de 0,39% à 10.599,45 points. Les indices Ftse ont progressé dans les mêmes proportions.

Cette orientation du marché a été principalement soutenue par les baromètres des secteurs Mines, Assurances, Bâtiment et matériaux de construction, Agroalimentaire et Banques. Les performances annuelles se sont améliorées à 5,25% pour le Masi et 4,94% pour le Madex. La capitalisation du marché s’est fixée à 663 milliards de DH.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc