Société

Quand la violence s’invite dans les stades

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5261 Le 27/04/2018 | Partager
«Des ultras dans la ville: Un aspect de la violence urbaine», un livre signé Abderrahim Bourkia
Une rencontre avec l’auteur à l’Institut français d’Agadir
abderrahim_bourkia_061.jpg

Abderrahim Bourkia, journaliste, sociologue est l’auteur du livre «Des ultras dans la ville: Un aspect de la violence urbaine». Une étude sociologique sur la violence qui sévit dans les stades et le déchaînement des ultras (Ph. Ifa)

L'Institut français d'Agadir vient d'organiser, hier jeudi, une rencontre littéraire avec Abderrahim Bourkia, journaliste, sociologue et auteur du livre "Des ultras dans la ville: Un aspect de la violence urbaine". Précurseur, cet ouvrage est le fruit de la première étude sociologique sur cette violence qui s’invite dans les stades, prend en otage le spectacle «footballistique» et révèle les maux de la société.

En tant que spécialiste de la violence dans les stades, l’auteur se penche sur le phénomène pour expliquer ses logiques communes d’adhésion. Cela fait d’ailleurs plusieurs années qu’il s’intéresse aux maux sociaux touchant en grande partie les pays méditerranéens. Notamment, le «supportérisme» et le «zèle footballistique».

Deux termes qui semblent étroitement liés à la violence urbaine et à la délinquance qui sévit depuis toujours dans la culture commune de beaucoup de jeunes supporters maghrébins. Cette étude sociologique décortique ainsi, faits détaillés à l’appui, ces phénomènes qui régissent la société marocaine d'aujourd'hui. Abderrahim Bourkia livre des raisonnements sur les aspects d'une violence devenue collective et surtout banalisée.

des_ultats_dans_la_villes_061.jpg

 

Quelles sont les raisons de toute cette brutalité? Comment cela dégénère? Comment se déroulent ces actes de vandalisme?… Une nuée de questions qui permettent d’aller en profondeur dans l’analyse des actions collectives des groupes de supporters et ultras, ballottés entre partisanerie, festivités et mise en scène d’actes spectaculaires: tifos, chants, slogans, chorégraphies et... banderoles. Le tout reposant sur une «organisation bien huilée», est-il indiqué.

La rencontre littéraire d’Agadir est la deuxième étape de la première tournée marocaine de l’auteur. Elle sera animée par Brahim Labari, professeur de sociologie à l’Université Ibn Zohr et directeur de la Revue internationale de sociologie et de sciences, Esprit critique.

Pour rappel, Abderrahim Bourkia est membre chercheur du Centre marocain des sciences sociales (CM2S), du Laboratoire méditerranéen de sociologie (LAMES), de l'Observatoire de délinquance et des contextes sociaux (ORDCS) et de la Maison méditerranéenne des Sciences de l'Homme de l'Université d'Aix Marseille à Aix-en-Provence.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc